Et aussi sur Cultures-J.com

« Atlas de la Shoah. La mise à mort des Juifs d’Europe », de Georges Bensoussan

L’atlas de la Shoah est un livre didactique qui explique la géographie de la destruction des juifs d’Europe. Le sous-titre « La mise à mort des juifs d’Europe, 1938-1945 » est on ne peut plus explicite.

atlas de la shoah georges bensoussanA côté de cartes et de tableaux très clairs et à la portée de tous, l’auteur explique thème par thème la Shoah avec ses causes, ses racines, sa mise en oeuvre et ses conséquences pour la population juive. Chaque thème est abordé sur une double page et est répertorié dans le sommaire. La palette de thèmes étant très large, cela facilite les recherches et permet d’utiliser cet ouvrage comme document de référence, permettant de visualiser l’étendue géographique, temporelle et morale des crimes de la Shoah.

Georges Bensoussan y parle de l’extermination des Juifs pays par pays, y compris au Moyen-Orient et en Afrique du nord, des pays neutres, de la spoliation des biens Juifs, montre les liens avec le programme d’euthanasie des handicapés, avec les mesures contre les Tziganes, évoque la politique du secret, montre les connaissances certaines des alliés sur la Shoah, répertorie les pogroms d’après-guerre…

Très complet et clarifiant certains points, l’Atlas de la Shoah apporte des éléments de réponses à certaines thèses qui voudraient diminuer l’horreur de la Shoah.

Sa lecture ne procure bien sûr aucun sentiment de bien-être ou de détente mais il a toute sa place dans la bibliothèque de qui veut lutter contre l’oubli et la réécriture de l’Histoire.

Sophie MASSON pour Cultures-J.com.

Atlas de la Shoah : La mise à mort des Juifs d’Europe, 1939-1945, de Georges Bensoussan, aux éditions Autrement. 96 pages. 19,90€.

Autres articles qui pourraient vous intéresser :

Sortie DVD : « Heinrich Himmler. The decent one », de Vanessa Lapa
En mai 1945, l'armée américaine découvre dans le domicile d'Heinrich Himmler, chef de la Gestapo et ministre de l'intérieur du Reich, des centaines de lettres, photographies, journaux intimes... Réalisé à partir ...
Lire la suite
« Le catalogue Goering », un ouvrage de référence sur la spoliation européenne
Au fil de ses 600 pages, dont près de 500 sont consacrées aux oeuvres elle-mêmes, Le catalogue Goering remet en lumière douze années parmi les plus noires de l'histoire de ...
Lire la suite
« La France antijuive de 1936 », de Tal Bruttmann et Laurent Joly
Tal Bruttmann et Laurent Joly reprennent minutieusement dans La France antijuive de 1936 le déroulement de la séance du 6 juin 1936 à la Chambre des Députés. Le livre tourne autour ...
Lire la suite
Sortie DVD : « Diplomatie », un huis-clos étouffant pour sauver Paris
Paris, hôtel Meurice, nuit du 24 au 25 août 1944. A l’instar d’autres grandes villes européennes, Hitler ne veut laisser de Paris qu’un champ de ruines. Tandis que l’armée allemande commence ...
Lire la suite
« Une famille juive du temps de l’Exode », d’Anny Bloch
Docteur en sciences sociales, Anny Bloch est socio-anthropologue au CNRS. Spécialiste des migrations transatlantiques et des judaïsmes, elle a participé à la fondation de la revue Diasporas, Histoire et sociétés et ...
Lire la suite
« L’enfer réglementé », l’ouvrage de référence de Nicolas Bertrand
De la Shoah, on sait aujourd’hui beaucoup de choses, même si bien d'autres restent toujours à découvrir. Ce que l'on sait moins en revanche, et ce qu'a mis en avant dans ...
Lire la suite
« Le fils de Saül », Oscar du Meilleur film étranger
Saül Fia a secoué la croisette et le jury lors du 68ème Festival de Cannes en traitant de manière très singulière de la représentation de la Shoah, et vient de ...
Lire la suite
« Si je survis », le témoignage de Moriz Scheyer
Si je survis nous livre l'expérience de Moriz Scheyer au moment de la Shoah. Il appartient alors au monde littéraire et bourgeois de Vienne, et doit quitter l'Autriche au moment ...
Lire la suite
Les arts sous l’Occupation : 1/5. Collaboration et Résistance, quelle frontière ?
L'Occupation fait immédiatement penser à rationnement, peur, exode ou encore déportation. Mais ce fut également une époque de grande créativité intellectuelle. Le marché de l'art était florissant, les œuvres se vendaient ...
Lire la suite
« Elsa a retrouvé le sourire », de Gabriel Berthod
Paris, entre-deux guerres. Paul Vernet, célèbre marchand d'art, possède une galerie rue de la Boetie spécialisée dans l'art moderne. Ami de Gertrude Stein, ses clients sont Moïse de Camondo ou ...
Lire la suite
Sortie DVD : « Heinrich Himmler. The decent one », de
« Le catalogue Goering », un ouvrage de référence sur la
« La France antijuive de 1936 », de Tal Bruttmann et
Sortie DVD : « Diplomatie », un huis-clos étouffant pour sauver
« Une famille juive du temps de l’Exode », d’Anny Bloch
« L’enfer réglementé », l’ouvrage de référence de Nicolas Bertrand
« Le fils de Saül », Oscar du Meilleur film étranger
« Si je survis », le témoignage de Moriz Scheyer
Les arts sous l’Occupation : 1/5. Collaboration et Résistance,
« Elsa a retrouvé le sourire », de Gabriel Berthod

Partagez vos impressions

Cet article vous intéresse ? Laissez un commentaire.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.