Et aussi sur Cultures-J.com

Avignon 2014 : « Archive », d’Arkadi Zaides

B’Tselem, le centre d’information israélien pour les Droits de l’Homme dans les Territoires, confie des caméras à des volontaires palestiniens résidant en Cisjordanie. 

arkadiDes séquences sont filmées et montrent les répercussions de l’ »occupation ». Quelle position adopter, lorsque l’on est soi-même israélien, face à ces images ? Arkadi Zaides pose la question, littéralement, en se mettant face aux séquences vidéos projetées sur écran. À tâtons, humblement mais avec tout son souffle, le chorégraphe cherche sa place. Il éprouve les postures des acteurs du drame, tour à tour recroquevillés, conquérants, désinvoltes ou possédés. Il glisse d’un corps à l’autre, devient un occupant jetant une pierre ou un enfant israélien frappant le mur d’une maison qu’il reconnaît comme appartenant à ses ennemis. Il prolonge certains de leurs mouvements sur le plateau, en répète d’autres en boucle et, en construisant un vocabulaire à partir de ces gestes, introduit de nouvelles dimensions.

Arkadi Zaides ne cesse de se déplacer, jouant tour à tour le filtre, la loupe, le cadre ou l’occultant, reconfigurant ainsi notre propre regard. À partir de ces images, extraites parmi des centaines, il fabrique devant nous un matériau confinant à l’abstraction, un maelström de sensations, une archive vivante dont il revient à chaque spectateur de s’emparer pour composer sa propre lecture de la situation.

Archives, d’Arkadi ZAaides, au Tinel de la Chartreuse, Villeneuve lez Avignon les 8, 9, 10, 12, 13 et 14 juillet, à 18h30. Plus d’infos…

Source : site officiel du festival d’Avignon.

Partagez vos impressions

Cet article vous intéresse ? Laissez un commentaire.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.