Et aussi sur Cultures-J.com

Bert Stern immortalise Marilyn, une « dernière séance » au DS World

Jusqu’au 6 janvier prochain, le DS World de la rue François Ier, à Paris, présente autour des derniers modèles de la marque – et particulièrement de la magnifique version américaine cabriolet de la DS 21, au premier étage du showroom – une exposition temporaire présentant une soixantaine de clichés de la « dernière séance » de pose de Marilyn Monroe, devant l’objectif du photographe Bert Stern.

En mai 1962, à la demande de Walther Langer, producteur à la 20th Century Fox, Bert Stern se rend à Rome, aux studios Cinecitta, pour photographier Elisabeth Taylor, alors en plein tournage du péplum Cléopâtre.

Mais dans l’avion qui le ramène aux Etats-Unis, ne pouvant dormir, ce n’est déjà plus à Liz Taylor que pense Bert Stern, mais à l’icône absolue du cinéma hollywoodien, Marilyn Monroe, rencontrée en 1956 alors qu’elle était encore l’élève de Lee Strasberg à l’Actor’s Studio de New York, et qu’il désirerait immortaliser au cours d’une séance de pose.

Bert Stern contacte l’attaché de presse de la star et la rédaction du magazine Vogue pour leur présenter son projet, qui à sa grande surprise sera accepté avec enthousiasme par l’un et l’autre.

Fin juin 1962, dans la chambre 261 de l’hôtel Bel Air de Los Angeles, Marilyn Monroe, qui tourne alors son ultime film, Something got to give, et Bert Stern passeront ensemble deux jours et deux nuits au cours desquelles 2.571 clichés seront pris.

Bien que les stylistes de Vogue aient écumés les boutiques Dior, Chanel ou Pucci à la recherche de tenues et d’accessoires pour cette séance, c’est nue, ou vaguement dissimulée derrière des foulards transparents, que Marilyn s’immortalisera devant l’objectif de Bert Stern, authentique et naturelle, sans maquillage…

Cinq semaines plus tard, la star sera retrouvée morte à son domicile de Brentwood. Huit de ces photos seront publiées à titre posthume dans le magazine Vogue en septembre 1962, mais il faudra attendre plus de vingt ans avant que de nouveaux clichés ne soient enfin présentées au grand public.

Une très belle et très émouvante exposition.

Marilyn, la dernière séance, jusqu’au 6 janvier au DS World de Paris.

Plus d’informations sur le site DS World Paris.

Marilyn Monroe, la dernière séance, le catalogue de l’exposition, aux éditions Gallimard. 128 pages. 35,00€.

Incoming search terms:

  • photo of barbara

Partagez vos impressions

Cet article vous intéresse ? Laissez un commentaire.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.