Et aussi sur Cultures-J.com

Sortie DVD : « Big bad wolves », le thriller d’Aharon Keshales et Navot Papushado

Big bad wolves, le dernier film d’Aharon Keshales et Navot Papushado, qui avaient déjà écrit et réalisé Rabies en 2010, met en parallèle les vies de trois hommes pris dans une même spirale destructrice.

big bad wolves film israel horreur lior ashkenaziDepuis plusieurs mois, Israël est plongé dans un cauchemar. Des petites filles sont kidnappées, violées, assassinées, et leurs corps abandonnés… sans tête.

Micki, un officier de police chargé de l’affaire, est mis à pied suite à la diffusion sur internet de l’interrogatoire musclé du principal suspect de l’affaire, Dror, un professeur de théologie. Redevenu simple citoyen, Micki peut alors librement poursuivre ses investigations. Dans le même temps, Gidi, le père d’une des victimes décapitées, mène lui aussi son enquête pour retrouver le meurtrier de sa fille.

Thriller violent, par moments sanglant, teinté d’un humour noir qui détend une atmosphère pesante alourdie par une musique signée Frank Ifman, Big bad wolves offre une image nouvelle du cinéma israélien à laquelle le spectateur ne sera sans doute pas habitué, et pose la question de savoir si, face à l’assassinat de son enfant, on est en droit de faire justice soi-même.

Considéré comme « le meilleur film de l’année » par Quentin Tarantino, présenté dans de très nombreux festivals – Tribeca, Chicago, Philadelphie, Beaune… –, Big bad wolves a également clôturé le Festival du Cinéma Israélien de Paris 2014.

Big Bad Wolves, d’Aharon Keshales et Navot Papushado, en DVD.

Autres articles qui pourraient vous intéresser :

Ronit Elkabetz : disparition d’une étoile du cinéma israélien
Avec la disparition prématurée de la très talentueuse et très belle actrice Ronit Elkabetz, le cinéma israélien perd une de ses étoiles les plus brillantes. Agée de seulement 51 ans, ...
Lire la suite
Sortie DVD : Z32, d’Avi Mograbi
Difficile de regarder Z32 sans avoir en tête cette phrase de Golda Meir : "Nous pouvons pardonner aux arabes de tuer nos enfants mais nous ne pouvons pas leur pardonner de ...
Lire la suite
« Le coeur a ses raisons », de Rama Burshtein
Avec une affiche qui n’est pas sans rappeler La fiancée syrienne d’Eran Riklis, sorti en 2004, Le cœur a ses raisons, le premier long-métrage de la réalisatrice israélienne Rama Burshtein, met en lumière ...
Lire la suite
« Tu n’aimeras point » de ‘Haïm Tabakmann
Très remarqué au Festival de cannes 2009, Tu n’aimeras point (Eyes wide open), le premier long-métrage du réalisateur ‘Haïm Tabakmann traite du sujet sensible de l’homosexualité au sein même de la religion. Jérusalem, ...
Lire la suite
Avi Mograbi présente « Dans un jardin je suis entré », au Forum des Images
Sorti en juillet 2013, le dernier film d’Avi Mograbi, Dans un jardin je suis entré, a été projeté ce mardi 8 octobre dans le cadre des documentaires "Doc & Doc", ...
Lire la suite
« Carmel », d’Amos Gitai, par Sophie Masson
Voilà une œuvre de maître, un tableau impressionniste. Par petites touches, point après point, Amos Gitaï construit son film. Un regard sur la famille, sur sa famille. Passé et présent ...
Lire la suite
« Room 514 », de Sharon Bar-Ziv
Comme l’a exposé si brillamment il y a quelques semaines Ariel Schweitzer lors de la sortie de son nouveau livre, Le nouveau cinéma israélien, il est des sujets sur lesquels ...
Lire la suite
« Le policier », de Nadav Lapid
Une légitime curiosité accompagne la découverte du premier film de Nadav Lapid, sorti en pleine crise sociale en Israël où il a suscité de vives réactions. Ouvertement politique, Le Policier montre une ...
Lire la suite
« Jeanne, ou les images du monde », de Jessica Vaturi-Dembo
Jeanne, la quarantaine, enseigne l’histoire de l’art. Passionnée par l’Extrême-Orient, elle passe son temps libre dans les allées du musée Guimet, qui regroupe la plus importante collection d’arts asiatiques d’Europe. ...
Lire la suite
« Tempête de sable », premier film d’Elite Zexer, en lice pour les Oscars
Dans un petit village bédouin situé dans le désert du Néguev, en Israël, proche de la frontière de la Jordanie, les festivités ont commencé pour célébrer le mariage de Suleiman ...
Lire la suite
Ronit Elkabetz : disparition d’une étoile du cinéma israélien
Sortie DVD : Z32, d’Avi Mograbi
« Le coeur a ses raisons », de Rama Burshtein
« Tu n’aimeras point » de ‘Haïm Tabakmann
Avi Mograbi présente « Dans un jardin je suis entré »,
« Carmel », d’Amos Gitai, par Sophie Masson
« Room 514 », de Sharon Bar-Ziv
« Le policier », de Nadav Lapid
« Jeanne, ou les images du monde », de Jessica Vaturi-Dembo
« Tempête de sable », premier film d’Elite Zexer, en lice

Partagez vos impressions

Cet article vous intéresse ? Laissez un commentaire.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.