Et aussi sur Cultures-J.com

« Cats » : Les chats envahissent la scène de Mogador !

« Minuit, tourne-toi vers la lune, oublie ton infortune »… C’est sur ces premières paroles que la « jillicle cat » Grizabella, souffle d’une vie autrefois pleine de couleurs, chante l’espoir de connaître à nouveau le bonheur.

cats mogador musicalReprenant la traduction du titre Memory, immortalisé par Barbra Streisand, cette mélodie dresse le portrait de Cats : une comédie musicale envoûtante et poétique.

Qui sont les « jillicle cats » ? Voyons… Des chats, pas des chiens ! Ce sont des félins bien étranges, des créatures habitées par une irrésistible insouciance, vibrant au rythme de la nuit. Cette communauté de chats, composée de personnages excentriques et uniques, nous plonge dans une atmosphère acidulée des années 80. Ils dansent, chantent, rient et parfois rêvent sous les étoiles d’un Londres fantasmé.

Créé à Londres en 1981, Cats est l’un des spectacles les plus longtemps joué à Broadway. La comédie musicale a concquis le public dans plus de trois-cents villes et a été adaptée en quinze langues. À l’origine de ce succès, les merveilleux poèmes de Thomas Stearns Eliot : Old Possum’s Book of Practical Cats (« Le Guide des Chats du Vieil Opossum »), publiés en 1939. Les textes ont été mis en musique par le compositeur Andrew Lloyd Webber, célèbre pour les musiques de Jesus Christ Superstar, Evita ou encore Le Fantôme de l’Opéra. Joué au Théâtre de Paris en 1989, Cats fait sont retour sur la scène du théâtre Mogador dans sa version 2015. L’équipe créative originale est aux commandes de ce classique du musical toujours joué au London Palladium.

C’est avec enthousiasme et beaucoup de folies que les « Jellicles » nous plongent dans un univers fantastique. Chaque année, le groupe de félins organise un bal de nuit à l’issue duquel leur chef, le sage Deutéronome, choisit celui qui entrera au paradis de la « félinosphère » afin de renaître de ses cendres. Fantasmagorique à l’image d’un récit enchanté, Cats impressionne par son ambition artistique.

Les « Jellicle Cats » occupent une décharge publique où d’immenses ordures ménagères se retrouvent parmi des boîtes de conserves ou encore une gigantesque carcasse de voiture. Sous un ciel parsemé d’étoiles où la lune domine, le décor envahit la salle du théâtre Mogador. Une connexion est établie entre la scène et les spectateurs. Le public est intégré à l’univers de ces matous et devient membre à part entière de cette communauté lunaire. Les performances artistiques subliment la magie du lieu. La troupe excelle dans des chorégraphies hypnotisantes et d’une fluidité révélant la grâce de chaque mouvements. Un ravissement pour les yeux.

Si l’intrigue reste intacte, le compositeur donne un nouveau souffle à son œuvre. En effet, cette version 2015 ajoute au spectacle une ballade italienne, transformant la version parisienne en un ballet chantant inédit.

Cats est le témoignage d’un groupe solidaire vivant en harmonie avec son environnement. Utopique ? Peut être… Mais CATSement bien !

Jonathan ABCHIRA pour Cultures-J.com.

Cats, du 1er octobre 2015 au 10 janvier 2016 au théâtre Mogador. Plus d’infos sur le site du théâtre Mogador.

Si vous désirez aller plus loin :

Cats (import U.S.), double CD. 19 titres. 16,88€.
Cats, DVD du spectacle U.K. Zone 2. 120 minutes. 5,79€.

Partagez vos impressions

Cet article vous intéresse ? Laissez un commentaire.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.