Et aussi sur Cultures-J.com

« Ce que le jour doit à la nuit », d’Alexandre Arcady

Le lundi 24 septembre 2012, la fondation Casip-Cojasor et le Service pour les Survivants de la Shoah organise une projection exceptionnelle du film Ce que le jour doit à la nuit, en présence du réalisateur Alexandre Arcady, au cinéma Gaumont Parnasse de Paris.

ce que le jourTiré du roman de Yasmina Khadra, Ce que le jour doit à nuit revient sur trente années de l’histoire coloniale de l’Algérie à travers le destin de Younes, jeune garçon abandonné par son père à l’âge de neuf ans et confié à une famille d’une communauté pied-noir de l’oranais. Rebaptisé Jonas, il grandit et évolue dans un milieu privilégié, à l’écart de l’agitation nationaliste algérienne et de la Seconde Guerre mondiale. Jusqu’au jour où revient au village la jeune et belle Emilie, qui va bouleverser sa vie, et celle de ses amis de toujours.

Sorti en 2008, Ce que le jour doit à la nuit a reçu le Prix France Télévisions et a été élu Meilleur livre de l’année en 2008, ainsi que le Prix des Lecteurs Corses en 2009. Avec cette adaptation cinématographique, en salles à partir du 12 septembre 2012, c’est en partie dans sa propre histoire que l’algérois Alexandre Arcady nous invite.

Ce que le jour doit à la nuit, d’Alexandre Arcady. Avec Nora Arnezeder, Anne Parillaud, Vincent Perez. En salles à partir du 12 septembre 2012.

Pour réserver vos places à la projection du lundi 24 septembre 2012 au cinéma Gaumont Parnasse, rendez-vous sur la page du site Casip-Cojasor ou envoyez un mail d’inscription (6.00€ la place) à nicole.mateescu@casip-cojasor.fr.

Si vous désirez aller plus loin :

– Consultez l’intégralité du discours de présentation d’Alexandre Arcady au cinéma Gaumont Parnasse.
– Ce que le jour doit à la nuit, de Yasmina Khadra, aux éditions Pocket.
– Ce que le jour doit à la nuit, le DVD.

Partagez vos impressions

Cet article vous intéresse ? Laissez un commentaire.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.