Et aussi sur Cultures-J.com

« Félix et Meira », le film de Maxime Giroux, en DVD le 4 juin

Dix ans que Félix n’a pas revu son père. Il le retrouve sur son lit, mourant. Son décès l’attriste, Félix déambule dans les rues de Montréal et prend un café dans un restaurant casher. Là il croise le regard de Meira, réservée, étrange et mystérieuse.

felix et meira hadas yaron maxime girouxFélix et Meira, deux êtres que tout oppose :  lui est célibataire, libre, menant une vie sans contrainte, ayant comme seul projet de dépenser sa part d’héritage. Elle est une jeune femme de la communauté juive hassidique, mariée à Shulem, et mère d’une petite fille. Elle est soumise à de nombreux principes. Elle écoute de la musique, lit, dessine en cachette. Elle sait que ses actes sont de véritables distorsions pour son mari et sa communauté. Cependant, elle se sent captive de son quotidien monotone et a besoin d’une échappatoire.

Malgré leurs univers différents, ils vont tomber amoureux.

Pour réaliser Félix et Meira, s’est imprégné des coutumes d’une communauté juive hassidique à New-York ainsi qu’à Montréal, villes dans lesquelles a eu lieu le tournage. Il souhaitait au départ réaliser une comédie plutôt qu’un film tourné vers le drame. Vu le sujet délicat, il ne pouvait être traité de façon comique. Chez les Juifs hassidiques, le fait de quitter la communauté est définitif. La personne se retrouve alors livrée à elle-même.

Hadas Yaron est troublante par son interprétation et par sa beauté, et campe un rôle fait sur mesure. En 2012, elle avait déjà interprété une femme hassidique dans le film de la réalisatrice Rama Burshtein, Le coeur a ses raisons, et pour lequel elle avait obtenu la Coupe Volpi de la meilleure interprète féminine.

Félix et Meira a été sélectionné au Festival International du Film de Toronto en 2014, où il a remporté le Prix du Meilleur Film Canadien, et a également été accueilli par de nombreux autres festivals.

Jean-Yves DEVENDEVILLE pour Cultures-J.com.

Félix et Meira, de Maxime Giroux, en DVD.

Autres articles qui pourraient vous intéresser :

« Les blessures d’un destin », d’Aude Marcovitch : Une certaine vision d’Israël
A travers le portrait de dix rencontres et douze pages d'entretien avec Eva Illouz, Aude Marcovitch nous fait partager sa vision d'Israël. Comme l'indique le titre, elle nous montre Les ...
Lire la suite
« Judaïsm, a World of Stories », à l’église Niewe Kerk d’Amsterdam
C’est dans un cadre pour le moins inhabituel, celui de la Niewe Kerk d’Amsterdam, qu’est actuellement présentée une très belle et très riche exposition intitulée Judaïsm, a World of Stories. Inspirée par ...
Lire la suite
« Rabbins et savants au village », sous la direction de Jean Baumgarten et Céline Trautmann-Waller
Pas de doute, Rabbins et savants au village est un livre sérieux et dense. Il retrace les recherches et les études sur les traditions populaires juives ainsi que leurs moyens ...
Lire la suite
« Vers la disparition d’Israël », d’Ami Bouganim
Vers la disparition d’Israël. Pour effrayant qu’il soit, ce titre-choc n’est aucunement en lien avec l’actualité ni le programme nucléaire iranien comme on pourrait le penser de prime abord. Ni ...
Lire la suite
« Hen goalty », de David Simcha
Dans le cadre de la sortie du nouveau single de David Simcha, produit par Moshé Laufer, son manager en France, Yaacov Amsellem, a accepté de répondre à nos questions. Gros plan ...
Lire la suite
Sortie DVD : « Apprenti Gigolo », de John Turturro
La sortie d'un film avec le nom de Woody Allen en haut de l'affiche est toujours un événement très attendu par le public français. Et bien plus encore lorsque celui-ci ...
Lire la suite
« Hen goalty », de David Simcha : 10 CD single à gagner !
Dans le cadre de son partenariat avec des maisons d'éditions, de distributions de films ou encore de salles de cinémas, Cultures-J.com est heureux de vous annoncer que, suite à un nouveau ...
Lire la suite
« A world apart next door : glimpses into the life of Hasidic Jews » au Musée d’Israël
Dans le cadre d’une nouvelle exposition qui s’achèvera le 30 novembre 2012, le Musée d’Israël à Jérusalem a décidé de mettre en lumière les aspects les plus méconnus de la ...
Lire la suite
« Tu n’aimeras point » de ‘Haïm Tabakmann
Très remarqué au Festival de cannes 2009, Tu n’aimeras point (Eyes wide open), le premier long-métrage du réalisateur ‘Haïm Tabakmann traite du sujet sensible de l’homosexualité au sein même de la religion. Jérusalem, ...
Lire la suite
Rétrospective Uri Zohar, à la Cinémathèque française
Du 10 au 21 octobre 2012, la Cinémathèque française consacre une importante rétrospective à l’acteur et réalisateur israélien Uri Zohar, aujourd’hui devenu rabbin ultra-orthodoxe. Né à Tel Aviv en novembre 1935, Uri ...
Lire la suite
« Les blessures d’un destin », d’Aude Marcovitch : Une certaine
« Judaïsm, a World of Stories », à l’église Niewe Kerk
« Rabbins et savants au village », sous la direction de
« Vers la disparition d’Israël », d’Ami Bouganim
« Hen goalty », de David Simcha
Sortie DVD : « Apprenti Gigolo », de John Turturro
« Hen goalty », de David Simcha : 10 CD single
« A world apart next door : glimpses into the
« Tu n’aimeras point » de ‘Haïm Tabakmann
Rétrospective Uri Zohar, à la Cinémathèque française

Partagez vos impressions

Cet article vous intéresse ? Laissez un commentaire.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.