Et aussi sur Cultures-J.com

« Gauche et droite », de Joseph Roth

Dans Gauche et droite, Joseph Roth raconte à travers l’histoire et la description de la famille Bernheim et de leur entourage, l’Allemagne et Berlin.

Il raconte aussi l’Europe jusqu’en Russie à travers Nicolas Brandeis, émigré russe. Si comme pour Paul et Théodore Bernheim, sa judéité semble s’était dissoute dans un mariage mixte, il en est cependant un peu plus conscient.

Les frères Bernheim ont vécu une vie bourgeoise très confortable, où tout était géré pour eux. Si ce n’est l’ennui, leur existence se déroule sans accro jusqu’à la mort de leur père et la Première guerre mondiale. Là, entre conflit et inflation, ils affrontent une époque plus précaire et mouvante.

Les deux frères sont assez différents. Paul est le préféré et l’héritier. Il essaie de se conformer à ce que l’on attends de lui, débute des études en Angleterre interrompu par le décès de son père, puis doit prendre en charge l’entreprise, jusqu’à ce que la guerre l’éloigne.

Au retour d’une guerre sans gloire, il retrouve un monde transformé où ses repères ont disparu. Il doit s’occuper de l’entreprise affaiblie de son père avec son beau-frère Robert. Théodore,  quant à lui, essaie de passer son mal-être d’enfant dénigré et mal-aimé dans un mouvement de jeunesse antisémite et violent. Cela l’obligera à s’exiler pour fuir la justice de son pays, comptant pour s’en sortir sur l’aide de sa famille.

Nicolas Brandeis a eu un début de vie plus simple. Il perdit son père jeune, mais celui-ci avait prévu un budget pour les études de son fils. Ses études furent régulièrement interrompues par la guerre où il se distingua. D’un événement à l’autre il se retrouva à  Berlin de façon profitable. Parallèlement il voyage en Europe pour ses affaires.

Le point commun des personnages, outre le fait qu’ils s’ennuient dans leur vie et n’arrivent pas à s’aimer, est que pendant une bonne partie du livre, ils vivent et travaillent à Berlin et s’y côtoient.

Gauche et droite montre bien les phénomènes vecteurs de crises et de haines.

Sophie MASSON pour Cultures-J.com.

Gauche et droite, de Joseph Roth, aux éditions Belles Lettres. 224 pages. 14,50€.

Partagez vos impressions

Cet article vous intéresse ? Laissez un commentaire.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.