Et aussi sur Cultures-J.com

« Il était une fois la Méditerranée », de Jacques Huntzinger

Jacques Huntzinger fut tour à tour ambassadeur en Israël, puis auprès de l’Union pour la Méditerranée. Son livre Il était une fois la Méditerranée explore les possibilités réelles d’une entité méditerranéenne et d’une coopération entre ses deux rives, sur les chances et les freins rencontrés et à prendre en compte à ce sujet.

il etait une fois la mediterranee jacques huntzingerIl remet le sujet dans son contexte historique, et aborde également les problématiques du Moyen-Orient, puisque celui-ci est inclus dans le périmètre méditerranéen. Entre ses connaissances et son désir de les partager, il ose dire ce que les journalistes taisent sur la Syrie ou sur Israël par exemple.

Son sujet principal dans cette région reste cependant la compréhension des différents états arabes. L’ensemble est bien sûr replacé face à la civilisation occidentale. Loin des ragots et autres bruits de couloir il explore le rôle du religieux, la place de la femme, les possibilités de démocratie et parfois le détournement de ce terme sur l’une ou l’autre rive. Il analyse enfin les « printemps arabes » et les raisons de leur absence dans certains pays.

Dépassant les frontières du politiquement correct, il ne se contente pas d’analyser les faits les plus spectaculaires.

Un index ou un glossaire reprenant le vocabulaire spécifiquement musulman aurait été apprécié en toute fin d’ouvrage, ce qui aurait pour conséquence de la rendre « grand public ». En effet, parfois, entre les différents termes religieux, il est possible de se sentir perdu. Une carte du bassin méditerranéen ne serait pas inutile non plus.

Néanmoins, celui qui décide de persévérer dans sa lecture ne la regrettera pas, et trouvera dans cet ouvrage matière à réflexion.

Sophie MASSON pour Cultures-J.com.

Il était une fois la Méditerranée, de Jacques Huntzinger, aux éditions Biblis. 10,00€.

Partagez vos impressions

Cet article vous intéresse ? Laissez un commentaire.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.