Et aussi sur Cultures-J.com

Imri Ziv représentera Israël au Concours Eurovision de la Chanson 2017

Eurovision 2017 : Imri Ziv représentera Israël à Kiev avec une chanson pop intitulée I feel alive.

C’est à Kiev, le 13 mai prochain, que se déroulera la 62ème édition du concours de l’Eurovision puisque telle est la règle : le pays vainqueur reçoit la compétition l’année suivante ! En 2016, la victoire était en effet revenue à la chanteuse ukrainienne Jamala et sa chanson 1944.

Pour mémoire, la 6ème place était revenue à la France avec Amir, chanteur franco-israélien, et son titre J’ai cherché, devenu un véritable succès.

Né en 1991 à Hod Hasharon, non loin de Tel Aviv, Imri Ziv a chanté au sein du groupe Caliente, qui se produit dans des événements privés en Israël et à l’étranger. Il a également participé à la première saison de l’émission The Voice en 2012, parvenant aux battles.

En 2013, le public a pu découvrir sa participation à une chanson de promotion de l’armée israélienne : l’aventure de l’Eurovision va lui permettre de porter haut les couleurs de son pays, d’une autre manière…

Choisi parmi les quatre candidats de la finale télévisée intitulée HaKokhav HaBa (équivalent de Rising Star), Imri Ziv, aujourd’hui âgé de 26 ans, avait été le choriste des candidats israéliens Nadav Guedj en 2015, et Hovi Star 2016.

L’enjeu n’est cependant pas le même pour le jeune chanteur puisque cette année, il représentera son pays seul sur scène, interprétant une chanson en anglais, écrite par Dolev Ram et Penn Hazut intitulée I feel alive.

La mélodie gaie et entraînante mêle des sonorités pop et quelques touches orientales, et illustre parfaitement la joie de vivre des israéliens, notamment des habitants de Tel Aviv.

Avec cette chanson, Imri Ziv s’apprête à réaliser son rêve. Après avoir vécu les semaines les plus formidables de sa jeune carrière, il semble bien décidé à donner le meilleur de lui-même pour apporter la victoire à l’Etat hébreu.

Pour Israël, il s’agit cette année de sa 40ème participation au concours de l’Eurovision depuis 1973. A trois reprises, des chanteurs israéliens ont offert la victoire à leur pays : en 1978, AIzhar Cohen & the Alphabeta avec la chanson Abanibi, en 1979, Gali Atari and Milk & honey avec Hallelujah, et en 1998, la chanteuse transgenre Dana International, particulièrement remarquée, avec Diva.

Tous les espoirs sont donc permis cette année avec Imri Ziv et sa chanson I feel alive, en forme pied de nez à tous les détracteurs d’Israël.

Rendez-vous le 13 mai pour soutenir Imri et Israël !

Patricia DRAI pour Cultures-j.com.

Partagez vos impressions

Cet article vous intéresse ? Laissez un commentaire.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.