Et aussi sur Cultures-J.com

« Inconnu à cette adresse », reprise au théâtre Antoine

De septembre 2013 à janvier 2014, les planches du théâtre Antoine accueillent une nouvelle fois quatre duos de comédiens pour une lecture du chef-d’œuvre de Kathrine Kressmann Taylor, Inconnu à cette adresse.

inconnu a cette adresse distribution 2013Fort de ses succès précédents – la pièce se joue pour la troisième année, où l’on avait vu Gérard Darmon donner la réplique à Dominique Pinon, Thierry Frémont à Nicolas Vaude ou encore Thierry Lhermitte à Patrick Timsit, Francis Lalanne, Tcheky Karyo ou Jean-Pierre Darroussin entre autre rejoignent l’affiche cette édition 2013 pour former quatre nouveaux tandems jusqu’au 4 janvier 2014.

L’histoire, parue pour la première fois dans sa version intégrale en 1938 dans « Story Magazine » aux Etats-Unis, raconte la correspondance épistolaire liant deux hommes, deux amis, presque deux frères, Martin Schulse et Max Eisenstein. Associés et propriétaires d’une galerie de San Francisco spécialisée dans la vente de tableaux, le cours de leurs vies va basculer lorsqu’au début des années 30, en pleine montée du nazisme en Europe, Martin, allemand, décide de rentrer à Munich.

A travers vingt-quatre lettres couvrant une période allant de novembre 1932 à mars 1934, les deux hommes entretiendront une relation dont le ton changera au fil des mois, la chaleur et l’amitié des premiers temps cédant la place à la méfiance et au machiavélisme. Martin adhère lentement aux idées d’Hitler, et souhaite mettre fin à leur correspondance. Max ne comprends pas, il s’obstine à lui écrire, lui demandant même d’aider sa jeune sœur, comédienne dans un théâtre berlinois. Jusqu’au jour où sa dernière lettre lui revient, portant la mention… « inconnu à cette adresse ». Pour avoir entretenu une correspondance avec un Juif, et soupçonné d’avoir voulu attenter à la vie d’Hitler, Martin Schulse sera assassiné par les nazis.

Adaptée au cinéma en 1944 par William Cameron Menzies, avec dans les rôles principaux Paul Lukas et Morris Carnovski, cette œuvre emblématique est une nouvelle fois présentée aujourd’hui par quatre duos de comédiens jusqu’au 4 janvier 2014.

Distribution : du 3 au 28 septembre 2013, Tcheky Karyo et Patrick Timsit ; du 1er au 31 octobre 2013, Patrick Chesnais et Thierry Fremont ; du 1er au 30 novembre 2013, Francis Lalanne et Dominique Pinon ; du 3 décembre 2013 au 4 janvier 2014, Jean-Pierre Darroussin et Eric Elmosnino.

Inconnu à cette adresse, au théâtre Antoine, à partir du 3 septembre 2013. Tarifs, horaires et réservations sur le site du théâtre Antoine.

Si vous désirez aller plus loin :

– Inconnu à cette adresse, le chef-d’oeuvre de Kressmann Taylor à petit prix !

Autres articles qui pourraient vous intéresser :

« Drancy, un camp en France », de Renée Poznansky et Denis Peschansky
Drancy, un camp en France,  de Renée Poznansky, Denis Peschansky et Benoît Pouvreau, est un ouvrage indispensable au devoir de Mémoire, mais il ne s'arrête pas là. Il retrace aussi ...
Lire la suite
« Si je survis », le témoignage de Moriz Scheyer
Si je survis nous livre l'expérience de Moriz Scheyer au moment de la Shoah. Il appartient alors au monde littéraire et bourgeois de Vienne, et doit quitter l'Autriche au moment ...
Lire la suite
« Un jour on se rencontrera », de Lizzie Doron
Un jour on se rencontrera de Lizzie Doron parle d'enfants de rescapés de la Shoah en Israël, et raconte l'histoire de leurs parents. Le récit débute par l'annonce d'un enterrement. Le ...
Lire la suite
« Mein Kampf » le texte fondateur du nazisme, pourrait être republié
Rédigé par Adolf Hitler entre 1924 et 1925 alors qu’il était emprisonné à Landsberg suite au coup d’État manqué – plus connu sous le nom de "Putsch de la brasserie", ...
Lire la suite
« Remember », le nouveau film-choc d’Atom Egoyan
"You must find him. You must kill him." Remember est le dernier film d'Atom Egoyan, réalisateur canadien, né en Egypte et d'origine arménienne. De beaux lendemains, adapté du roman de Russell ...
Lire la suite
« Alain (Re)nais », par Nathan Vandard
Commencer un article sur la mort d’un grand réalisateur par un cri de renaissance peut sembler paradoxal. Mais n’est ce pas la nuit que l’on observe le mieux les étoiles ...
Lire la suite
« A la vie », le nouveau film de Jean-Jacques Zilbermann
17 Janvier 1945. Les allemands évacuent Auschwitz. Hélène a survécu aux camps grâce au soutien de ses deux amies, Lili d’origine hollandaise, et Rose, canadienne. Six mois plus tard, Hélène est ...
Lire la suite
« La France antijuive de 1936 », de Tal Bruttmann et Laurent Joly
Tal Bruttmann et Laurent Joly reprennent minutieusement dans La France antijuive de 1936 le déroulement de la séance du 6 juin 1936 à la Chambre des Députés. Le livre tourne autour ...
Lire la suite
Sortie en DVD de « L’origine de la violence », le film d’Elie Chouraqui
Professeur dans un lycée franco-allemand, Nathan Fabre achève sa thèse sur le nazisme par un voyage à Weimar et au camp de concentration de Buchenwald où furent déportés 250.000 Juifs. En ...
Lire la suite
« Ben Zimet. Un enfant de la Corrèze » : un témoignage en chansons
En route vers  une aventure musicale dans le temps. Ce CD nous permet d'écouter ce qui à la base est une comédie musicale. Mais il ne s'arrête pas au côté ...
Lire la suite
« Drancy, un camp en France », de Renée Poznansky et
« Si je survis », le témoignage de Moriz Scheyer
« Un jour on se rencontrera », de Lizzie Doron
« Mein Kampf » le texte fondateur du nazisme, pourrait être
« Remember », le nouveau film-choc d’Atom Egoyan
« Alain (Re)nais », par Nathan Vandard
« A la vie », le nouveau film de Jean-Jacques Zilbermann
« La France antijuive de 1936 », de Tal Bruttmann et
Sortie en DVD de « L’origine de la violence », le
« Ben Zimet. Un enfant de la Corrèze » : un

Partagez vos impressions

Cet article vous intéresse ? Laissez un commentaire.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.