Et aussi sur Cultures-J.com

« Ita L., née Goldfeld », au théâtre du Petit Saint-Martin

Ita L., née Goldfeld. En hébreu, Ita signifie « avec elle ». Et c’est bien de cela dont il s’agit, de partir avec elle, avec Ita, pour un voyage au cœur de l’Histoire, de son histoire, l’histoire d’une exilée ukrainienne d’Odessa ayant fui les persécutions russes pour trouver refuge en France, à Paris.

ital l.La France, pays des Droits de l’Homme, où les Juifs n’ont rien à craindre. Du moins Ita le pense-t-elle. Jusqu’à ce jour de décembre 1942.

Trois hommes frappent à sa porte. Deux policiers français, et un homme grand, mince, vêtu d’un long manteau de cuir noir. « Vous avez une heure pour rassembler quelques affaires. Nous reviendrons vous chercher » avait-il dit d’un ton autoritaire.

Décor minimaliste – un bureau, un guéridon, deux chaises posés sur un tapis, une valise recouverte d’un manteau d’astrakan frappé de l’étoile jaune. Ita évolue dans ce petit univers, familier, celui de son appartement de la rue du Petit Musc, dans le centre de la capitale. Elle se souvient et livre avec passion et émotion les étapes de sa longue vie, sa rencontre et son mariage avec Salomon, leur minuscule appartement de la rue des Juifs, à Odessa, la vente d’aiguilles à coudre sur les marchés, les pogroms russes puis la fuite, l’exil, la tristesse de ne plus revoir ses deux sœurs, installées en Amérique et en Argentine, la naissance de ses trois enfants également. Une longue vie donc, ponctuée de joies, de peines, mais également emplie d’espoirs en l’avenir… Mais quel avenir ?

Ita a une heure. Sans doute l’heure la plus longue de toute son existence. Une heure pour choisir si elle doit rester et suivre la police, ou fuir. Encore. Une heure, c’est précisément le temps que dure la pièce, comme pour mieux plonger les spectateurs dans la réalité du temps, où chaque minute tombe tel un couperet.

A la fois émouvante et tragique, les yeux humides de larmes, Hélène Vincent, seule en scène, campe un personnage fort et troublant. Et le public ne s’y trompe pas. Bouleversé, il l’acclame. Bouleversée, elle le salue et le remercie longuement. Une prestation remarquable, inspirée d’une histoire vraie !

Ita L., née Goldfeld, au théâtre du Petit Saint-Martin pour 60 représentations exceptionnelles. Tarifs, horaires et réservations sur le site du théâtre du Petit Saint-Martin.

Autres articles qui pourraient vous intéresser :

« Elle voulait juste marcher tout droit », le premier roman de Sarah Barukh
Sarah Barukh travaille dans la communication et habite à Paris. Elle a 35 ans et nous propose, dans son premier roman, de découvrir l’histoire d’Alice. Nous sommes en 1946. Alice a ...
Lire la suite
« Si je survis », le témoignage de Moriz Scheyer
Si je survis nous livre l'expérience de Moriz Scheyer au moment de la Shoah. Il appartient alors au monde littéraire et bourgeois de Vienne, et doit quitter l'Autriche au moment ...
Lire la suite
« Témoigner de ces vies. Peindre la Mémoire », de Francine Mayran
Peintre, céramiste et psychiatre, Francine Mayran travaille depuis près de quatre ans sur un éprouvant mais nécessaire travail, celui de la mémoire. Mémoire de génocides – de tous les génocides, elle ...
Lire la suite
« Le fils de Saül », Oscar du Meilleur film étranger
Saül Fia a secoué la croisette et le jury lors du 68ème Festival de Cannes en traitant de manière très singulière de la représentation de la Shoah, et vient de ...
Lire la suite
« Atlas de la Shoah. La mise à mort des Juifs d’Europe », de Georges Bensoussan
L'atlas de la Shoah est un livre didactique qui explique la géographie de la destruction des juifs d'Europe. Le sous-titre "La mise à mort des juifs d'Europe, 1938-1945" est on ...
Lire la suite
Judith Magre est « Rose », au théâtre de la Pépinière
Rose est plus qu’un récit, Rose est une histoire. L’histoire d’une vie. Une vie qui débute dans les années 20 dans un shtetl d’Ukraine pour s’achever à l’aube du 21ème siècle sur les ...
Lire la suite
« Remember », le nouveau film-choc d’Atom Egoyan
"You must find him. You must kill him." Remember est le dernier film d'Atom Egoyan, réalisateur canadien, né en Egypte et d'origine arménienne. De beaux lendemains, adapté du roman de Russell ...
Lire la suite
« Le dernier des Injustes », de Claude Lanzmann, en coffret 3 DVD
Benjamin Murmelstein. Ce nom ne vous dit peut-être rien. Et pourtant. Il est le dernier des « doyens » juifs, ou roi des Juifs, à avoir survécu à la Shoah. Il est ...
Lire la suite
« Les partisans », le nouveau roman d’Aharon Appenfeld
Dans Les partisans, l'histoire est racontée par le jeune Edmund, âgé de 17 ans. Les partisans, Juifs, se trouvent en Ukraine. Au hasard des évasions et des rencontres, ils sont devenus ...
Lire la suite
Sortie DVD : « Diplomatie », un huis-clos étouffant pour sauver Paris
Paris, hôtel Meurice, nuit du 24 au 25 août 1944. A l’instar d’autres grandes villes européennes, Hitler ne veut laisser de Paris qu’un champ de ruines. Tandis que l’armée allemande commence ...
Lire la suite
« Elle voulait juste marcher tout droit », le premier roman
« Si je survis », le témoignage de Moriz Scheyer
« Témoigner de ces vies. Peindre la Mémoire », de Francine
« Le fils de Saül », Oscar du Meilleur film étranger
« Atlas de la Shoah. La mise à mort des
Judith Magre est « Rose », au théâtre de la Pépinière
« Remember », le nouveau film-choc d’Atom Egoyan
« Le dernier des Injustes », de Claude Lanzmann, en coffret
« Les partisans », le nouveau roman d’Aharon Appenfeld
Sortie DVD : « Diplomatie », un huis-clos étouffant pour sauver

Partagez vos impressions

Cet article vous intéresse ? Laissez un commentaire.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.