Et aussi sur Cultures-J.com

Sortie DVD : « Kaddish pour un ami », premier long-métrage et premier chef-d’oeuvre de Léo Khasin

Ali Messelam, 14 ans, s’installe avec ses parents, réfugiés palestiniens, dans une banlieue populaire de Berlin. Sitôt emménagés, un dégât des eaux contraint le jeune garçon à monter chez leur nouveau voisin, Alexander Zamskoy, octogénaire russe vétéran de la Seconde guerre mondiale et ancien professeur de sport, que les services sociaux veulent placer en maison de retraite.

kaddish pour un ami leo khasinMais lorsqu’Ali remarque que ce dernier est Juif, un profond malaise cède le pas à la cordialité et pose entre la famille Messalem et le vieil homme des barrières de préjugés.

Dans la cité, pour se faire accepter d’une bande dans laquelle l’un de ses cousins a déjà toute sa place, Ali relève un défi : cambrioler et saccager l’appartement du vieux Zamskoy. Talith brûlé, livres religieux déchirés, murs tagés d’insultes…

Mais l’arrivée imprévue du vieil homme et la bousculade qui s’ensuit vont plonger le jeune garçon et sa famille dans une situation de grande incertitude. Alexander Zamskoy l’a reconnu, et porte plainte. Entre un père violent et une mère enceinte qui tente désespérément de recoller les morceaux, c’est toute la famille Messalem qui risque l’expulsion si la plainte n’est pas retirée.

A condition que le jeune garçon l’aide à remettre son appartement en état avant la visite des services sociaux, Alexander Zamskoy accepte de faire machine arrière. Par la force des choses, les deux « ennemis » de toujours vont se rapprocher, apprendre à se connaitre, à s’apprivoiser… Entre l’un qui risque l’expulsion du pays et l’autre celle de l’appartement qu’il occupe depuis des décennies, une complicité va naître, des souvenirs tus jusque-là vont ressurgir, et petit à petit, la crainte de l’autre va céder le pas à l’amitié et à la complicité. Mais le poids de la justice aura raison de leur relation.

Avec Kaddish pour un ami, qui a fait l’objet d’une diffusion exclusive sur la chaîne Arte en mai 2014, Léo Khasin signe un premier long-métrage empli d’espoir et de tolérance. Les dialogues entre les deux protagonistes sont subtils, chargés d’un humour qui dédramatise la gravité du sujet, avec pour toile de fond le message qu’une entente entre des peuple ennemis reste possible.

S’il est un film essentiel à voir en ce début d’année, c’est bien Kaddish pour un ami. Magnifique !

Kaddish pour un ami, de Léo Khasin, en DVD.

Partagez vos impressions

Cet article vous intéresse ? Laissez un commentaire.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.