Et aussi sur Cultures-J.com

Sortie DVD : « La duchesse de Varsovie », de Joseph Morder

Valentin, jeune artiste peintre, vit dans sa bulle, totalement déconnecté du monde qui l’entoure. Il retrouve sa grand-mère Nina, surnommée « la duchesse ». Sa venue est l’occasion d’une ballade dans Paris.

la duchesse de varsovie joseph morderLes deux protagonistes évoluent à travers des cartes postales de la capitale, telles que la place de la Concorde, la tour Eiffel, le Luxembourg… Valentin veut percer la vérité sur le passé de Nina. Cette dernière déclare être étrangère, avoir tout oublié, sa langue d’origine, son accent, son pays et se refuse à évoquer son passé douloureux.

Cependant, Valentin a besoin de savoir pour sortir de ses angoisses d’artiste, de son manque d’inspiration, de sa mélancolie. Il demande de l’aide à Nina. Suite à son insistance, sa grand-mère finira par passer aux confidences. « J’ai une histoire à te raconter … » Son témoignage fort et émouvant apportera soulagement et libération.

Joseph Morder a déjà évoqué le thème de la déportation à travers son film Mes sept mères. Avec La Duchesse de Varsovie, il traite du même sujet sous forme d’une fiction, en s’inspirant des comédies musicales hollywoodiennes, dans un Paris fantasmé.

Il fait appel à Andy Gillet pour le rôle de Valentin, remarqué dans Les amours d’Astrée et de Céladon et En compagnie d’Eric Rohmer, et à Alexandra Stewart pour incarner Nina, avec laquelle il a déjà collaboré dans son précédent film El cantor. Il focalise son film sur ce duo grand-mère et petit-fils et renforce ainsi leur dialogue tandis que les personnages secondaires sont en carton-pâte. Le tournage a exclusivement été effectué en studio, avec un décor en toiles peintes. Joseph Murder rend ainsi hommage à Méliès et aux frères Lumière, précurseurs du cinéma.

« Le seul accessoire véritable que j’ai apporté sur le plateau est le manuscrit des souvenirs de déportation de ma mère ». Joseph Morder.

Un film esthétique et audacieux, à découvrir en salles à partir du 25 février.

Jean-Yves DEVENDEVILLE pour Cultures-J.com.

La duchesse de Varsovie, de Joseph Morder. DVD. 86 minutes.

Autres articles qui pourraient vous intéresser :

Sortie DVD : « Le labyrinthe du silence », premier long-métrage de Giulio Ricciarelli
Francfort, à la fin des années 50. Johann, jeune procureur débutant, fait la connaissance d’un journaliste plein de fougue qui lui ouvre les portes de l’élite artistique de la ville. ...
Lire la suite
« Le pull-over de Buchenwald », de Bertrand Herz
Bertrand Herz fut déporté avec son père à Buchenwald suite à leur arrestation le 5 juillet 1944 à Toulouse. Il avait 14 ans. Dans Le pull-over de Buchenwald, il raconte les ...
Lire la suite
« Un jour on se rencontrera », de Lizzie Doron
Un jour on se rencontrera de Lizzie Doron parle d'enfants de rescapés de la Shoah en Israël, et raconte l'histoire de leurs parents. Le récit débute par l'annonce d'un enterrement. Le ...
Lire la suite
Judith Magre est « Rose », au théâtre de la Pépinière
Rose est plus qu’un récit, Rose est une histoire. L’histoire d’une vie. Une vie qui débute dans les années 20 dans un shtetl d’Ukraine pour s’achever à l’aube du 21ème siècle sur les ...
Lire la suite
« Papa, pourquoi t’as voté Hitler ? », de Pef et Didier Daeninckx
Destiné aux enfants à partir de 9 ans, cet album évoque la montée en puissance du régime nazi en Allemagne et l’arrivée d’Hitler au pouvoir, rendue possible par l’alliance du ...
Lire la suite
Rentrée littéraire : « L’oubli », le premier roman de Frederika Amalia Finkelstein
Voici le premier roman d'une jeune étudiante en philo de 23 ans qui met en scène sa génération à travers le personnage d’Alma, une jeune fille juive du 21ème siècle. Le ...
Lire la suite
Hilda Hrabovecka est « La dernière femme du premier train »
"Chacun de nous vit sur les tombes des autres". Hannah Arendt. En décembre 2012, pour la première fois, un pièce de théâtre sur la Shoah des Juifs de Slovaquie était montée ...
Lire la suite
« Si je survis », le témoignage de Moriz Scheyer
Si je survis nous livre l'expérience de Moriz Scheyer au moment de la Shoah. Il appartient alors au monde littéraire et bourgeois de Vienne, et doit quitter l'Autriche au moment ...
Lire la suite
Sortie DVD : « Diplomatie », un huis-clos étouffant pour sauver Paris
Paris, hôtel Meurice, nuit du 24 au 25 août 1944. A l’instar d’autres grandes villes européennes, Hitler ne veut laisser de Paris qu’un champ de ruines. Tandis que l’armée allemande commence ...
Lire la suite
« Hélène Berr. Une jeune fille dans Paris occupé », en DVD
"C’est l’aube d’un jour de juin 40. Très rares sont les parisiens qui ont pu apercevoir Hitler lors de sa visite de la capitale." C’est sur ces commentaires et sur ...
Lire la suite
Sortie DVD : « Le labyrinthe du silence », premier long-métrage
« Le pull-over de Buchenwald », de Bertrand Herz
« Un jour on se rencontrera », de Lizzie Doron
Judith Magre est « Rose », au théâtre de la Pépinière
« Papa, pourquoi t’as voté Hitler ? », de Pef et
Rentrée littéraire : « L’oubli », le premier roman de Frederika
Hilda Hrabovecka est « La dernière femme du premier train »
« Si je survis », le témoignage de Moriz Scheyer
Sortie DVD : « Diplomatie », un huis-clos étouffant pour sauver
« Hélène Berr. Une jeune fille dans Paris occupé », en

Partagez vos impressions

Cet article vous intéresse ? Laissez un commentaire.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.