Et aussi sur Cultures-J.com

« La femme du gardien de zoo », le nouveau roman de Diane Ackerman

La femme du gardien de zoo, le nouveau roman de Diane Ackerman raconte l’histoire de deux Justes : Jan et Antonina Zabinski.

la femme du gardien de zooEn Pologne, un couple et leur fils veillent sur le zoo de Varsovie. Avec l’arrivée des allemands suite à la défaite de la Pologne en 1939, la famille voie le zoo décimé, leurs animaux sont soit abattus soit confisqués. Le zoo devient alors un lieu d’élevage et de Résistance. Des animaux y sont élevés, et des Juifs y sont cachés. L’intrigue se noue non seulement dans le zoo, mais dans Varsovie, son ghetto et ses alentours.

Entre histoire d’occupation et histoire zoologique, le récit avance tout en passant de l’un à l’autre, permettant ainsi des allusions à l’inexprimable. Le fait que les hôtes du zoo, réfugiés et cachés reçoivent des noms d’animaux, et que les animaux reçoivent des noms humains, rend naturel ce va-et-vient entre les deux mondes. La musique, et plus particulièrement le piano, y est très présente.

Le roman peut parfois donner l’impression de personnage portés par l’Histoire et sans réelle envergure car chaque acte posé et relaté semble ingénu. Mais les mises en garde de discrétion à l’égard du fils et les résultat de l’engagement du couple démentent cette impression.

La femme du gardien de zoo, tiré d’une histoire vraie, est un roman consacré à la Résistance polonaise à travers l’engagement d’Antonina et de son mari Jan pendant la Seconde guerre mondiale.

La femme du gardien de zoo, de Diane Ackerman, aux éditions L’archipel. 350 pages. 22,00€.

Partagez vos impressions

Cet article vous intéresse ? Laissez un commentaire.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.