Et aussi sur Cultures-J.com

« La question juive des modernes », de Bruno Karsenti

Dans La question juive des modernes : Philosophie de l’émancipation, Bruno Karsenti parle des Juifs dans la modernité, de leur assimilation et de l’antisémitisme.

Son point de vue est philosophique, il cherche à expliquer cette période récente à travers les écrits de différents auteurs et, à chaque fois, il les éclaire avec un autre regard. Il s’appuie par exemple sur le livre de Freud, L’homme Moïse et la religion monothéiste, pour expliquer une des analyses faite de la situation. En effet, l’un des soucis des Juifs à cette époque vient de ce que lorsque tous les citoyens furent reconnus égaux et que l’avenir semblait s’ouvrir radieux, l’antisémite devient de plus en plus prégnant.

En fait, Freud part d’une double identité du Peuple Juif qui se serait constitué après la mort de Moïse – assassiné toujours selon Freud -, et qui induirait une dualité originelle du peuple.

Il le replace face à l’identité allemande. Heinrich Heine permet d’aller au-delà. À la lumière de l’histoire de la nation allemande, de ses failles et de son unité avant tout linguistique et littéraire, il appréhende en effet un avenir d’une rare violence.

Citons également Léo Strauss et Franz Rosenzweig. L’originalité de ce dernier est que sa philosophie est marquée par le fait qu’il fut fort tenté par la conversion au christianisme, avant de se raviser lors de ce qui devait être un dernier office à la synagogue à l’occasion de Kippour. Cela devait être un adieu, ce fut un retour. Il avait conscience de ce qui l’attirait dans le christianisme, et de ce qui l’a retenu dans le judaïsme. Cette expérience transparaît dans ses écrits.

La question des modernes : Philosophie de l’émancipation tente d’éclairer l’agencement entre modernité, assimilation et antisémitisme. Pour se faire, l’auteur part des écrits et des pensées de ceux qui virent les portes des ghettos s’ouvrir, et alors qu’un avenir ensoleillé semblait possible, durent finalement affronter la tempête de l’antisémitisme, y réfléchir et tenter de la comprendre. Il interroge de nombreux penseurs Juifs dont le petit échantillon cité ici donne un avant-goût.

Sophie MASSON pour Cultures-J.com.

La question juive des modernes, de Bruno Karsenti aux éditions PUF. 370 pages. 20,00€.

Autres articles qui pourraient vous intéresser :

« Ils sont partout », le nouveau film d’Yvan Attal
Dans Ils sont partout, son nouveau film, Yvan Attal livre à son psy sa plus grande angoisse : il voit l’antisémitisme partout. Une angoisse créant chez lui un réel problème identitaire. Sous ...
Lire la suite
« Das kind », de Yonathan Levy
Das Kind, c’est un film documentaire d’une beauté, d’une richesse et d’une virtuosité technique, visuelle et narrative exceptionnelles. C’est le premier long-métrage d’un jeune réalisateur de même pas trente ans, ...
Lire la suite
« L’être ou pas », avec Pierre Arditi et Daniel Russo, au théâtre Antoine
Pierre Arditi et Daniel Russo se partagent actuellement l’affiche au théâtre Antoine, dans une pièce de Jean Claude Grumberg et mise en scène par Charles Torjmann, L’être ou pas. Neuf impromptus ...
Lire la suite
« Freud à Jérusalem. La psychanalyse face au sionisme », d’Eran Rolnik
Au cours de Freud à Jérusalem, les fondateurs de la psychanalyse prennent vie de réflexions en anecdotes. A travers les liens entre les uns et les autres, les divergences ou convergences, ...
Lire la suite
« J’accuse », au Petit Hebertot
Considéré comme l’un des principaux conflits sociaux et politiques de la fin du XIXème siècle, l’affaire Dreyfus dura douze années, et divisa la société française comme rarement auparavant. Accusé de trahison ...
Lire la suite
« Jews Got Money », de Sasha Andréas
A l’occasion de la réalisation de son premier court-métrage, Jews Got Money, Sasha Andréas, de passage à Paris, a accepté de répondre à quelques questions. Entretien. Cultures-J.com : Dans le court-métrage que ...
Lire la suite
« 24 jours. La vérité sur l’affaire Ilan Halimi », d’Alexandre Arcady
Le 20 janvier 2006, Ilan Halimi (z"l) est kidnappé à Sceaux, séquestré et torturé à Bagneux dans un logement vacant, puis dans une chaufferie par le "gang des barbares", juste ...
Lire la suite
« Israël et la France. L’alliance égarée », de Michaël Bar-Zvi
Michaël Bar-Zvi nous amène, avec son livre Israël et la France. L'alliance égarée, dans une magistrale Histoire des relations de la France d'abord avec ses Juifs, puis ensuite avec Israël. Il ...
Lire la suite
« L’hypnose. Textes », de Mikkel Borch-Jacobsen
Vienne, 1880. Le jeune Sigmund Freud, fils d'émigrés de Moravie ayant fui la pauvreté des shtetls de l'est, travaille comme assistant de recherche à l'institut de psychologie de l'Ecole Viennoise ...
Lire la suite
« Ils sont partout », le nouveau film d’Yvan Attal
« Das kind », de Yonathan Levy
« L’être ou pas », avec Pierre Arditi et Daniel Russo,
« Freud à Jérusalem. La psychanalyse face au sionisme », d’Eran
« J’accuse », au Petit Hebertot
« Jews Got Money », de Sasha Andréas
« 24 jours. La vérité sur l’affaire Ilan Halimi », d’Alexandre
« Israël et la France. L’alliance égarée », de Michaël Bar-Zvi
« L’hypnose. Textes », de Mikkel Borch-Jacobsen

Partagez vos impressions

Cet article vous intéresse ? Laissez un commentaire.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.