Et aussi sur Cultures-J.com

« Le coeur du monde à la Géode », par Johana Levy

Pendant 40 minutes, la Géode vous propose jusqu’au 29 juin de vous plonger au cœur de « la plus fascinante et symbolique des cités », enfin, plus précisément, au cœur de la Vieille Ville de Jérusalem, guidé par trois charmantes jeunes filles, une Juive, une Catholique et une Musulmane, toutes trois amoureuses de leur ville, Jérusalem, et une archéologue passionnée par les fouilles qu’elle mène au pied de l’emplacement du Temple.

jerusalem geodeLes images à 180 degrés iMax sont d’une beauté à couper le souffle, et transmettent une émotion vive au spectateur, même à celui qui s’est déjà promené dans ce lieu chargé d’histoire et de spiritualité.

C’est comme si on y était. Car Daniel Ferguson, producteur, scénariste et réalisateur de Jérusalem, a pris le parti de nous dévoiler des lieux qui nous demeurent pour la plupart inconnus, du fait même de notre religion. L’exemple le plus frappant est l’immersion dans la mosquée d’Omar, dite « Coupole du Rocher », pourtant interdite aux non-musulmans. Le spectateur pourra ainsi pénétrer, grâce à la magie du cinéma, dans un des endroits les plus sacrés de l’Islam, érigé en lieu et place du Temple de Jérusalem, autour du fameux rocher où eut lieu la ligature d’Isaac, où le roi David fit porter le Tabernacle, considéré comme le commencement du monde. Quel choc !

Jérusalem propose donc une découverte de la Vieille Ville, par le biais de trois adolescentes que leur confession sépare alors que tout devrait les réunir : elles ont pour elles la jeunesse, la fraîcheur, l’innocence, la beauté, et l’espoir qu’un jour, les trois communautés vivront dans l’harmonie.

En attendant, Révital, Farah et Nadia se promènent dans le labyrinthe des ruelles de la Vieille ville, et le spectateur entre à leur suite dans les synagogues, les mosquées et les églises qui forment la mosaïque fascinante de ce lieu unique, où judaïsme, islam et christianisme se côtoient sans pour autant jamais se rencontrer.

On assiste aux repas de fête avec leur famille, aux processions religieuses qui rythment la vie de la Ville sainte, à la ferveur qui émane de ces lieux et de ces hommes, toutes religions confondues. On découvre, ou redécouvre, la vie de Jésus, depuis le lac de Tibériade jusqu’à son tombeau au Saint-Sépulcre, l’histoire de cette ville, construite et reconstruite, conquise et reconquise, les fondations mythiques des trois religions monothéistes se retrouvant cristallisées en un lieu unique vers lequel convergent régulièrement les croyants du monde entier : Jérusalem !

La dernière image réunit les trois guides dans une ruelle de la Vieille ville, le regard fixé sur les pierres trimillénaires qui les entoure. C’est peut-être là que réside le drame de Jérusalem : sa beauté monopolise toute l’attention, empêchant ses amoureux de contempler autre chose que ses murs.

Révital, Farah et Nadia, absorbées par les vieilles pierres, ne se voient pas. Se rencontreront-elles un jour ?

Au final, un cri du coeur : « Qu’elle est belle, cette ville ! Quelle lumière ! Quelle splendeur ! Et la Géode, quelle riche idée ! » Vous y retournerez. Aussi bien à la Géode qu’à Jérusalem…

Jérusalem à la Géode, jusqu’au 29 juin. Réservations sur le site de la Géode.

Johana LEVY pour Cultures-J.com.

Si vous désirez aller plus loin :

Jérusalem, de Simon Sebag Montefiore aux éditions Livre de Poche. 1 056 pages. 9,60€.
La Lumière de Jérusalem, de Jean-Michel Berts aux éditions Assouline. 49,00€.
– National Geographic – Jérusalem et Bethléem, en DVD (à paraître le 9 mai). 122 minutes. 15,00€.

Partagez vos impressions

Cet article vous intéresse ? Laissez un commentaire.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.