Et aussi sur Cultures-J.com

« Le cygne majestueux », première biographie française de Natalie Portman

La biographie de Natalie Portman,  sortie en mars dernier, a été écrite par un jeune homme né en 1990, Vincent Péréa.

natalie portman le cygne majestueuxC’est en allant voir le deuxième épisode de la nouvelle trilogie Star Wars : L’Attaque des Clones en 2002, qu’il tombe sous le charme de l’actrice. Dès lors, il s’intéresse à tout ce qui concerne Natalie Portman et visionne tous ses films. Désireux de lui rendre hommage, Vincent Péréa s’est mis à écrire sans être certain de publier un jour cette biographie. Pourtant, en juin 2013, il signe avec Mustang éditions et son rêve se réalise alors.

Dans cette première biographie française, l’auteur retrace les vingt ans de carrière de l’actrice et nous fait découvrir comment elle est devenue, au fil du temps, une comédienne de renom.

Le point de départ de sa carrière étant sans conteste sa rencontre avec un représentant d’une agence de mannequins. La jeune Natalie ne souhaite pas devenir mannequin, son rêve est de devenir actrice. Le représentant la met alors en contact avec une agence spécialisée. Durant l’été 1992, elle ira en colonie de vacances où elle pourra prendre des cours de théâtre et en 1993, tout s’enchaîne, et elle participe au casting du nouveau film de Luc Besson : Léon. Même si elle n’est pas pressentie au premier abord pour incarner le rôle de Mathilda Lando, Natalie Portman fait ses preuves et obtient son premier rôle au cinéma.

Vincent Péréa nous donne beaucoup d’informations sur sa vie d’actrice ainsi que sur ses rôles-clé, comme celui de Nina Sayers dans Black Swan qui lui permet, par un grand investissement, d’obtenir la consécration en emportant le 27 février 2011 l’oscar de la Meilleure actrice. Mais l’auteur nous donne aussi des points de repère sur sa vie privée et montre également qu’elle n’est pas simplement une actrice talentueuse, mais qu’elle est aussi une actrice engagée.

On apprend au cours de la lecture, que Natalie fait partie depuis 2003 de la F.I.N.C.A, une organisation « qui œuvre pour que des microcrédits soient accordés à des femmes dans des pays pauvres pour leur permettre de créer et de développer des entreprises » comme l’explique Vincent Péréa. L’actrice est tellement investie et cette association lui tient tellement à cœur qu’elle va visiter les différents projets de l’association, comme notamment en Ouganda, mais elle va aussi, et ce à partir de 2007, se rendre dans différentes universités américaines afin de parler de la micro-finance, et va même mettre en vente une compilation intitulée Songs for F.I.N.C.A.

L’auteur nous fait donc découvrir au cours de notre lecture les multiples facettes de l’actrice. Parfois j’ai interrompu ma lecture et en la reprenant, j’ai ressenti le besoin de revenir en arrière dans le récit. Pourtant, c’est une biographie très bien travaillée. Le petit plus, c’est qu’elle est enrichie de déclarations de l’actrice et de personnes qui ont pu travailler avec elle. Ça donne de la couleur au récit, et toujours envie d’en savoir plus.

On peut dire que cette première biographie éditée en France, et qui est d’ailleurs la première publication de Vincent Péréa, est vraiment réussie ! C’est une biographie à mettre dans les mains de tous les fans de Natalie Portman ainsi que dans celles de tout les curieux.

Marisa PARRENO pour Cultures-J.com.

Natalie Portman, le cygne majestueux, de Vincent Péréa, aux éditions Mustang. 200 pages. 19,90€.

Si vous désirez aller plus loin :

Black Swan, de Darren Aronofsky, en DVD.
Deux soeurs pour un roi, de Justin Chadwick, en DVD.

Partagez vos impressions

Cet article vous intéresse ? Laissez un commentaire.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.