Et aussi sur Cultures-J.com

« Le livre d’Aron », le nouveau livre de Jim Shepard

Le livre d’Aron, de Jim Shepard, se déroule dans le ghetto de Varsovie.

le livre d'aron jim shepardLe personnage principal n’a rien du héros. Enfant, chétif, pas très doué, déraciné, entraîné malgré lui dans une page de vie tragique, Aron essaye comme il peut de s’en sortir avec les quelques amis qu’il a fini par rencontrer.

Il est celui qui raconte. À travers ses yeux, le lecteur vit l’histoire, s’attache à cet enfant et finalement même le comprend. Le roman est tragique et d’une tristesse à la hauteur du lieu où elle se déroule.

L’histoire s’incruste dans l’Histoire au fil des rencontres d’Aron avec Janusz Korczac, célèbre pédagogue et écrivain. Et par la présence de Janusz Korczac, par les quelques mots qu’il prononce, par sa volonté, alliée à sa faiblesse, par son attachement à ces enfants, dans ce livre si sombre, au moment le plus dur, alors que toute espérance en l’être humain semble condamnée,  Jim Shepard apporte une lucarne de lumière : il montre la force et l’importance de l’éducation. Il montre que rien ni personne n’est irrémédiablement perdu.  Il donne envie de croire en l’être humain et en sa possibilité de changer.

Le livre d’Aron bouleverse par son parti pris de montrer le ghetto de Varsovie à travers ses personnages les moins vertueux, ainsi que par son choix de décrire les personnages les meilleurs à travers leurs faiblesses.

Le message final reste pourtant optimiste.

Sophie MASSON pour Cultures-J.com.

Le livre d’Aron, de Jim Shepard, aux éditions de l’Olivier. 237 pages. 21,00€.

Partagez vos impressions

Cet article vous intéresse ? Laissez un commentaire.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.