Et aussi sur Cultures-J.com

Le Sacher Torte (gâteau au chocolat)

Préparation : 40mn. Cuisson : 1h

Pour le gâteau (ingrédients pour 6 personnes) :

125 g de margarine
75 g de sucre glace
1 sachet de sucre vanillé
6 gros œufs
100 g de chocolat noir « Emeth »
110 g de sucre cristallisé
120 g de farine fluide
1 pot de confiture d’abricots 350g
1 petit verre de liqueur d’orange (facultatif)

Pour le glaçage :

150 g de chocolat noir « Emeth »
120 g de sucre
1 verre d’eau ou de crème « Hadar » parvé (selon que vous désirez un glaçage onctueux ou plutôt basse calorie).

Préparation

Sortez la margarine du réfrigérateur 30mn avant de débuter la recette. Faites fondre le chocolat noir au bain-marie ou au micro-ondes et laissez tiédir. Travaillez au batteur la margarine qui aura ramolli avec le sucre glace et le sucre vanillé jusqu’à obtenir un mélange mousseux.

Séparez les blancs des œufs et incorporez les jaunes un à un dans ce mélange. Ajoutez le chocolat fondu et tiédi. Montez les blancs d’œufs avec une pincée de sel en neige ferme en ajoutant le sucre cuillerée par cuillerée jusqu’à ce que des pics fermes se forment.

Incorporez délicatement les blancs à la pâte et pour finir, la farine, en soulevant le mélange et non en tournant.

Versez dans un moule de 22/24 cm de diamètre légèrement huilé et fariné. Enfournez dans le four préchauffé à 180°C pendant 50mn (pendant le premier 1/4 d’heure, laissez la porte du four entre-ouverte à l’aide du manche d’une cuillère en bois).

Démoulez sur une grille du four et laissez refroidir. Mixez la confiture d’abricot et faites-la tiédir dans une casserole ou au micro-ondes avec la liqueur d’orange (facultatif).

Coupez horizontalement le gâteau, au milieu. Badigeonnez la partie inférieure de confiture, replacez l’autre moitié dessus et badigeonnez également le dessus et les contours du gâteau avec la confiture restante. Laissez-la imbiber le gâteau pendant 30mn.

Pendant ce temps, préparez le glaçage. Au bain-marie, réalisez un sirop en faisant dissoudre le sucre avec l’eau tiède. Ajoutez le chocolat. Laissez-le fondre et continuez toujours à mélanger jusqu’à obtenir une crème onctueuse. La texture doit être lisse. Prenez la grille avec le gâteau dessus et placez-la sur une plaque à pâtisserie. Soulevez la casserole contenant le glaçage à 5 cm au-dessus du gâteau et versez le glaçage par-dessus en le répartissant de façon uniforme.

Masquez totalement la génoise, en lissant bien à l’aide d’une spatule ou du plat d’un grand couteau.

Laisser reposer jusqu’à ce que le glaçage cesse de couler, puis à l’aide de deux spatules, posez-le sur un plat et mettez au réfrigérateur au moins 3 heures.

Le saviez-vous : C’est Franz Sacher, né le 19 décembre 1816 à Vienne, issu d’une famille juive, qui est l’inventeur du gâteau au chocolat le plus connu au monde, le fameux sachertorte. Il créa ce « torte » à l’âge de 16 ans, alors simple apprenti à la cour du Prince Metternich. On dit que sa recette est gardée précieusement par sa famille.

Si vous désirez aller plus loin :

– Le livre de la cuisine juive, de Claudia Roden, aux éditions Flammarion. 588 pages. 39,90€.
– Le grand livre de la cuisine juive ashkénaze, de Florence Kahn, aux éditions Hachette. 288 pages. 22,50€.
– Recettes juives, de Sylvie Jouffa, aux éditions First. 158 pages. 2,90€.

Autres articles qui pourraient vous intéresser :

« La femme silencieuse », au Petit Hébertot
Un huis-clos amoureux, un plaidoyer contre la barbarie, un magnifique exercice de style, une leçon d’histoire et d’écriture… C’est un peu de tout ceci qui se joue sur la scène du ...
Lire la suite
« Anna’s Vienna », à la maison Ticho de Jérusalem
Lorsque le docteur Albert Ticho et sa jeune fiancée Anna arrivent de Vienne en Palestine en 1912, ils décident de s’installer à Jérusalem. Spécialiste renommé, Albert Ticho prend à partir ...
Lire la suite
« Le joueur d’échecs », une partie à revoir, par Johanna Halimi
La rencontre poignante entre deux champions d’échecs que tout oppose. D’un côté, Czentovic, champion en titre réputé, adversaire redoutable dont la personnalité glaciale ne fait que renforcer l’extrême rigidité de ...
Lire la suite
« Les artistes Juifs dans l’Europe du 19ème siècle », au musée d’Israël
En pleine mutation industrielle, technologique, intellectuelle et artistique, le vieux continent connait entre la fin du 18ème et le début du 19ème siècle une période d'intenses bouleversements. Ecartés du monde de ...
Lire la suite
« Si je survis », le témoignage de Moriz Scheyer
Si je survis nous livre l'expérience de Moriz Scheyer au moment de la Shoah. Il appartient alors au monde littéraire et bourgeois de Vienne, et doit quitter l'Autriche au moment ...
Lire la suite
« L’énigme Stefan Zweig », le nouveau livre de Francis Huster
Après avoir incarné le protagoniste principal du Joueur d’échecs sur la scène du théâtre Rive Gauche pendant de longues semaines, Francis Huster prends aujourd’hui la plume pour nous livrer L’énigme ...
Lire la suite
Carbonnade flamande (ou carbonnade de bœuf à la bière)
Moins noble que le bœuf bourguignon, qui lui se cuisine au vin, les origines de la carbonnade de bœuf à la bière, originellement carbonades flamandes, restent floues, mais elle fut ...
Lire la suite
« La médecine », le premier Klimt à entrer au musée d’Israël à Jérusalem
C’est avec un grand honneur que le musée d’Israël à Jérusalem annonce l’entrée dans ses collections de sa première toile du maître de la Sécession viennoise, Gustav Klimt. Présentée aux visiteurs ...
Lire la suite
« Welcome in Vienna », d’Axel Corti, dans le cadre du Festival des Cultures Juives
Dans le cadre du 8ème Festival des Cultures Juives, qui se déroule à Paris du 12 au 28 juin 2012, le cinéma Le Nouveau Latina propose le samedi 16 juin la projection ...
Lire la suite
« Bigger than life : a hundred years of Hollywood », au musée Juif de Vienne
A l’occasion de sa réouverture après neuf mois de travaux, le musée Juif de Vienne présente une première exposition passionnante intitulée Bigger than life : a hundred years of Hollywood – a ...
Lire la suite
« La femme silencieuse », au Petit Hébertot
« Anna’s Vienna », à la maison Ticho de Jérusalem
« Le joueur d’échecs », une partie à revoir, par Johanna
« Les artistes Juifs dans l’Europe du 19ème siècle », au
« Si je survis », le témoignage de Moriz Scheyer
« L’énigme Stefan Zweig », le nouveau livre de Francis Huster
Carbonnade flamande (ou carbonnade de bœuf à la bière)
« La médecine », le premier Klimt à entrer au musée
« Welcome in Vienna », d’Axel Corti, dans le cadre du
« Bigger than life : a hundred years of Hollywood »,

Partagez vos impressions

Cet article vous intéresse ? Laissez un commentaire.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.