Et aussi sur Cultures-J.com

« Les enfants dans la Shoah », deux expositions à Paris

On estime entre 1.500.000 et 1.700.000 le nombre d’enfants assassinés au cours de la Shoah.

c'etaient des enfantsAlors que la France célèbre dans quelques jours le funeste 70ème anniversaire de la Rafle du Vel’ d’Hiv’, événement qui, pour la première fois en France depuis le début de la Seconde guerre mondiale, a vu l’arrestation d’enfants Juifs, le Mémorial de la Shoah et l’Hôtel de Ville de Paris présentent de concert deux poignantes expositions sur le sort qui leur fut réservé au cours de cette période noire de l’Histoire contemporaine.

C’étaient des Enfants, présentée à l’Hôtel de Ville de Paris, retrace le destin individuel d’enfants Juifs, dont trois d’entre eux – Monique Zalcberg-Szmucewicz, François Szulman et Robert Frank ont accepté de témoigner et d’évoquer leurs souvenirs personnels de cet événement traumatisant, qu’ils ont traversé avec courage et la part d’insouciance procurée par leur jeune âge. Ayant nécessité une quinzaine d’années de recherches et de réhabilitation de la mémoire collective, elle présente des dizaines d’objets inédits provenant pour la plupart de collections particulières – journaux intimes, lettres, photos, dessins, récits d’écoliers, jeux de fortune fabriqués à Drancy, mais aussi documents officiels, et couvre une période allant de l’Occupation à l’immédiat après-guerre.

C’étaient des Enfants, du 26 juin au 27 octobre 2012. Hôtel de Ville de Paris. Entrée libre.

Le Mémorial de la Shoah, quant à lui, présente dans le cadre de l’exposition Les Enfants dans la Shoah, 1933-1945 une multitude d’objets et de textes, mettant en évidence à la fois ce que les enfants Juifs d’Europe subirent avant même leur exclusion des écoles à-travers la violence civile et morale infligée à leurs parents, les première opérations de sauvetage – 10.000 enfants seront envoyés au Royaume-Uni au lendemain de la Nuit de Cristal, ainsi que de très rares documents sur la Solution Finale, que l’Etat allemand interdisait de filmer ou de photographier, à l’image du désormais « emblématique » cliché pris lors d’une rafle dans le ghetto de Varsovie, presque devenu un « symbole » de la Shoah.

Les Enfants dans la Shoah, 1933-1945, du 19 juin au 30 décembre 2012. Mémorial de la Shoah. Entrée libre.

Deux expositions bouleversantes, mais nécessaires pour le devoir de Mémoire.

Si vous désirez aller plus loin :

– Consultez l’article La Rafle du Vél’ d’Hiv. Les archives de la police.
– Visitez le mini-site du Mémorial de le Shoah.
– Anne Frank et les enfants de la Shoah, de Carol Ann Lee.
– Les enfants dans la Shoah : La déportation des enfants juifs et tsiganes de France, d’André Rosenberg.

Partagez vos impressions

Cet article vous intéresse ? Laissez un commentaire.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.