Et aussi sur Cultures-J.com

« Les Templiers », chevaliers du Christ ou hérétiques ?

Dans Les templiers, Arnaud de la Croix revient sur l’ordre religieux le plus célèbre du Moyen Âge.

ordre du temple templiers arnaud de la croixEn 1095, le pape Urbain II tient un discours fort et exhorte à libérer les lieux saints. Après neuf jours, il clôt le concile de Clermont par un appel à la croisade, tous les participants à cette mission étant élevés au rang de martyrs et voyant leurs péchés effacés. Quatre ans plus tard, Jérusalem est prise.

Pour protéger les nombreux pèlerins qui prennent dès lors la route, longue et dangereuse, de la Terre sainte, l’Ordre du Temple est créé. A la fois religieux et chevaliers combattants – le concile de Troyes leur permet de tuer sans culpabilité –, l’ordre du Temple développe partout en Europe un réseau de monastères, les commanderies, et devient en quelques décennies plus riche et plus puissant que certains souverains, attisant jalousies et convoitises.

La chute de Saint-Jean-d’Acre en 1291, dernier bastion en Terre sainte, mettra un terme à l’ordre du Temple qui sera dissout par Clément V en 1312. En France, accusés d’hérésie, tous les templiers sont arrêtés le même jour, faisant de cette opération simultanée une première pour l’époque. Ceux qui refusent d’avouer les crimes dont ils sont accusés sont condamnés à mort.

La disparition de l’ordre entraînera avec elle quantité de mythes dont celui du « trésor des templiers » est le plus emblématique.

Au fil de 300 pages de l’ouvrage, de Godefroy de Bouillon, premier avoué du Saint-Sépulcre, aux affrontements entre cultures orientales et occidentales, de la croix rouge pattée des manteaux des templiers aux bulles papales, Arnaud de la Croix éclaire d’un nouveau jour ce mouvement né avec les croisades et apporte au lecteur, novice ou averti, une mine d’informations essentielles à sa bonne compréhension.

Les templiers, d’Arnaud de la Croix, aux éditions Tallandier. 336 pages. 20,90€.

Autres articles qui pourraient vous intéresser :

« Babel », au Palais des Beaux-Arts de Lille
"Tout le monde se servait d'une même langue et des mêmes mots. Comme les hommes se déplaçaient à l'Orient, ils trouvèrent une plaine au pays de Shinéar et ils s'y ...
Lire la suite
« Loin de D.ieu, près de toi ». Table ronde avec Fabrizio Bajec le 12 décembre 2013
Poète, dramaturge, critique et traducteur franco-italien né en 1975 et installé à Paris, Fabrizio Bajec fait partie de ces rares auteurs dont on se dit, en les lisant, qu’on aurait ...
Lire la suite
« La tradition éthique du judaïsme », de Georges-Elia Sarfati
Tradition éthique du Judaïsme introduit au Moussar, l'éthique juive. Il le situe dans la tradition et y montre son importance. Parlant ainsi de ceux qui l'ont forgé, en partant de Saadia Gaon ...
Lire la suite
« Nicolas Poussin et Moïse. Histoires tissées », à la Galerie des Gobelins
Pour la première fois depuis leur exécution entre 1683 et 1685, la série de tapisseries dite Tenture de Moïse sera exposée, après la villa Médicis de Rome et le musée des Beaux-Arts ...
Lire la suite
« Edifices, mobilier et objets dans l’espace Juif alsacien », de Jean Daltroff
Bien que géographiquement très localisé – le titre parle de lui-même –, cette revue éditée par la Fédération des Sociétés d’Histoire et d’Archéologie d’Alsace présente un magnifique panorama des coutumes ...
Lire la suite
Dernières : « Visites à Mister Green », à la Comédie Bastille
Le jeudi 25 septembre avait lieu la Première de la comédie dramatique Visites à Mister Green. Multi-récompensée en Israël, aux Etats-Unis, au Mexique, en Turquie, en République Tchèque où débute ...
Lire la suite
« Divine messengers : angels in art », au musée d’Israël
A Jérusalem, l’année 2012 sera placée sous de bons auspices avec une exposition sur un thème rarement traité : les anges dans l’art. Qu’il s’agisse du christianisme, du judaïsme ou de ...
Lire la suite
« Myriam Tangi. Mehitza. Ce que femme voit », actuellement au MAHJ de Paris
L'exposition Mehitza. Ce que femme voit, de Myriam Tanguy est intéressante par sa diversité, et montre ce que voit une femme de sa place à la synagogue. Si toutes les photos ...
Lire la suite
« Moïse fragile », le nouveau livre de Jean-Christophe Attias
Dans Moïse fragile, Jean-Christophe Attias partage sa réflexion sur Moïse. A partir de la Torah et en passant par divers commentaires plus ou moins actuels, il relit les textes, creuse ...
Lire la suite
« Forging ahead », au Musée d’Israël à Jérusalem
Considérés comme les précurseurs du judaïca moderne et comme leurs membres les plus influents, une sélection des œuvres des designers Ludwig Wolpert et David Gumbel sont pour la toute première fois ...
Lire la suite
« Babel », au Palais des Beaux-Arts de Lille
« Loin de D.ieu, près de toi ». Table ronde avec
« La tradition éthique du judaïsme », de Georges-Elia Sarfati
« Nicolas Poussin et Moïse. Histoires tissées », à la Galerie
« Edifices, mobilier et objets dans l’espace Juif alsacien », de
Dernières : « Visites à Mister Green », à la Comédie
« Divine messengers : angels in art », au musée d’Israël
« Myriam Tangi. Mehitza. Ce que femme voit », actuellement au
« Moïse fragile », le nouveau livre de Jean-Christophe Attias
« Forging ahead », au Musée d’Israël à Jérusalem

Partagez vos impressions

Cet article vous intéresse ? Laissez un commentaire.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.