Et aussi sur Cultures-J.com

« Mein Kampf (farce) », sur les planches du théâtre Douze

Vienne, début du 20ème siècle. Dans un asile de nuit où se réfugient clochards, mendiants et marginaux, un petit agité, arrogant, virulent et grossier, débarque tout droit de Braunau-sur-Inn. Persuadé d’être un artiste surdoué, il doit passer le concours d’entrée à l’académie des Beaux-Arts. Concours qu’il décrochera haut la main, à n’en point douter !

mein kampf farce george tabori makita samba ames visibles collectif theatre douze afficheShlomo Herzl quant à lui vend Bible et Kâma-Sûtra, selon ce qui marche, et travaille à la rédaction de son futur chef-d’œuvre dont il n’a pour l’instant que le titre… Mein Kampf. Persuadé qu’il y a du bon en chacun, rêvant d’un monde idéal, Shlomo va prendre Adolf sous son aile, le réconforter, le protéger, se doutant peut-être du drame qui se profile, sans toutefois vouloir y croire.

Sur les planches du théâtre Douze, Makita Samba porte sur scène l’œuvre de George Tabori, Mein Kampf (farce), écrite en 1987. Avec un aplomb et un jeu déconcertants, le collectif des Âmes Visibles revient sur les années où le futur dictateur n’était pas encore nazi, dans une capitale autrichienne déjà profondément antisémite. Les comédiens sont parfaits de bout en bout. Pas une fausse note, des tirades impressionnantes sans l’ombre d’une hésitation, et un public que l’Histoire prend dans ses bras grâce aux passages des comédiens dans ses rangs.

Le décor est sombre, les meubles abimés – nous sommes dans un asile, les dizaines de vêtements jonchant le sol ou accrochés ça-et-là renvoyant inévitablement aux millions de victimes du nazisme. Une scène sur laquelle la Mort croise D.ieu, sur laquelle le Bien tutoie le Mal, avec l’horreur pour toile de fonds. Parfait !

Mein Kampf (farce), ce n’est que jusqu’au 2 février. N’attendez pas !

Mein Kampf (farce), au théâtre Douze. Renseignements et réservations sur le site du théâtre Douze.

Si vous désirez aller plus loin :

Mein Kampf (Farce), de George Tabori. Editions Actes Sud. 71 pages. 13,20€.

Partagez vos impressions

Cet article vous intéresse ? Laissez un commentaire.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.