Et aussi sur Cultures-J.com

Michel Jonasz est « Abraham », au théâtre des Mathurins

Il est des spectacles dans lesquels on rit, des spectacles dans lesquels on pleure, mais rarement les deux à la fois. Abraham fait partie de ceux-là.

abraham michel jonaszSe promenant au plus profond de sa mémoire, Michel Jonasz nous emmène à la rencontre de son grand-père, Abraham, né à la fin du 19ème siècle en Pologne, le « pays le plus triste du monde ». Réfugié en Hongrie, où il fait la connaissance de Rose, avec qui il aura sept enfants, Abraham passe de son épicerie à la synagogue, dans laquelle il est chantre, de son foyer où règne le bonheur familial au banc public où l’on fait la connaissance de Yenkel. Yenkel, son meilleur ami, et aussi « le meilleur tailleur du monde ».

La montée du nazisme en Europe contraint Abraham à envoyer quatre de ses enfants se réfugier en France, tandis que le reste de la famille se voit obligée de rentrer en Pologne. Viennent ensuite les heures sombres, les aboiements des chiens, les cris des allemands, la douche de laquelle il sait qu’il ne ressortira pas vivant…

Sur fond de musique tzigane toute droit venue de Hongrie, Michel Jonasz nous fait tout à tour sourire, trembler, pleurer avec une justesse et une émotion dans lesquelles se succèdent récits et chansons aux accents yiddish, offrant au spectacle une dimension historique à jamais perdue.

Abraham est simplement magnifique !

Horaires, tarifs et réservations sur le site du théâtre des Mathurins.

Partagez vos impressions

Cet article vous intéresse ? Laissez un commentaire.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.