Et aussi sur Cultures-J.com

Actuellement en DVD : « Mon fils », le film d’Eran Riklis

Iyad a grandi à Tira, une ville arabe en Israël. Salah son père est cueilleur de fruits. Il porte ses espoirs de réussite sur les épaules de son fils, considéré comme un génie pour son jeune âge.

mon fils eran riklis yael abecassisEn Juin 88,  contre toute attente, Iyad est admis dans un lycée israélien réputé de Jérusalem et fait figure d’exception : il y est le seul arabe.

Peu à peu, il s’intègre à sa classe et, amené à accomplir un acte de bénévolat,  il va faire la connaissance de Yonatan, un jeune garçon atteint d’une maladie héréditaire. Tous deux mènent un combat ; l’un contre la maladie, l’autre contre l’indifférence et la méfiance. Ce point en commun les rapproche et renforce leur amitié.

Iyad, sensible et intelligent, est un être généreux qui procure du bien aux autres. Il apporte un soutien moral à Edna, la mère de Yonatan, interprétée par Yaël Abecassis. Il deviendra vite un membre à part entière de la famille.

En quête d’amour, il se laisse charmer par Naomi, une jeune juive de sa classe. Mais face aux préjugés et à la crainte, cet amour est voué à l’échec. Contraint par la majorité, Iyad change d’identité pour se faire accepter et se faire apprécier.

Pour donner corps à Mon fils, EranRiklis s’est inspiré de deux livres de Sayed Kashua, Les Arabes dansent aussi et La deuxième personne.

Après avoir évoqué le conflit israélo-palestinien à travers La Fiancée syrienne (2004), Les Citronniers (2008) et Zaytoun (2012), Eran Riklis met cette fois-ci l’accent sur les conflits internes entre les Palestiniens vivant en Israël et les Juifs israéliens. « Israël est un pays à la fois généreux et hostile, ouvert et craintif, accueillant et indifférent à l’égard de sa minorité arabe. confie-t-il.

Il inscrit son film dans une période de tensions intenses, en pleine guerre du Liban ; ce qui détermine la personnalité des protagonistes.

Mon fils, servi par des acteurs efficaces, évoque avec justesse le thème de l’identité.

Jean-Yves DEVENDEVILLE pour Cultures-J.com.

Mon fils, d’Eran Riklis. DVD. 100mn.

Partagez vos impressions

Cet article vous intéresse ? Laissez un commentaire.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.