Et aussi sur Cultures-J.com

« Mon père sur mes épaules », le témoignage de Metin Arditi

Dans Mon père sur mes épaules, Metin Arditi explique l’admiration qu’il éprouve pour son père et raconte aussi tous leurs rendez-vous ratés.

S’il a une grande dévotion pour son père, il a cependant été blessé par son absence et sa froideur d’abord durant les onze ans qu’il vécut en pension onze mois sur douze, mais aussi par la suite. Il regrette aussi infiniment que ni le jeu ni les compliments ne fassent  partie de ce que son père désirait lui transmettre.

Il retranscrit ses désaccord, notamment sur Israël. Si Metin Arditi se réjouit de l’existence d’Israël, il regrette plusieurs choses. Ainsi il soutient par exemple que le pays ne vit plus selon les règles de vie juives et reproche à son père d’oublier ses valeurs de gauche lorsqu’il s’agit d’Israël. Il faut dire que son père a changé suite aux émeutes turques des 6 et 7 septembre 1955.

Alors que la nounou de Metin et de sa sœur les emmenaient à la messe le dimanche et eut l’autorisation de leur apprendre le Notre Père, alors que sa Bar Mitsva fut préparée par une dame protestante, tout d’un coup Metin vit ce père plutôt indifférent au judaïsme se mettre à fréquenter la synagogue et finir par s’opposer au choix que fit Metin en vue de son mariage. Il épousa en effet une non-juive.

A travers cette trame se découvre la vie de Metin et l’influence de son éducation sur celle-ci. Il s’ouvre aussi sur les questions qu’il se pose sur ses qualités de père face à ses filles.

Quant au titre, s’il semble clair, il est encore plus explicite à la fin du livre. Si la difficulté des rapports mères-filles est un classique, avec Mon père sur mes épaules, Metin Arditi met le doigt sur le fait que bien que le sujet soit plus tabou, les relations pères-fils sont loin d’être plus enviables.

Sophie MASSON pour Cultures-J.com.

Mon père sur mes épaules, de Metin Arditi, aux éditions Grasset. 176 pages. 15,00€.

Autres articles qui pourraient vous intéresser :

« Dolfi et Marilyn » de François Saintonge : Hitler is back !
En-dehors de quelques illuminés nostalgiques du 3ème Reich, qui pourrait un instant envisager le retour sur terre d’Adolf Hitler ? François Saintonge, qui signe avec Dolfi et Marilyn son premier roman, plonge ...
Lire la suite
« Blue Velasquez », le nouveau roman de Marc Welinski
Paris 1942. Menahem Weintraub, originaire de Cracovie, possède une galerie spécialisée dans les tableaux anciens, rue du Bac. Lorsque cette dernière est saisie et confiée à un commissaire-gérant, la famille ...
Lire la suite
« Choisir sa vie. 101 expériences pour saisir sa chance », de Tal Ben-Shahar
Spécialiste de la psychologie positive, le professeur et écrivain américano-­israélien Tal Ben-­Shahar sort son quatrième livre sur l’apprentissage du bonheur intitulé Choisir sa vie 101 expériences pour saisir sa chance, ...
Lire la suite
« Je vous écris du Vél’ d’Hiv’. Les lettres retrouvées », de Karen Taieb
Je ne veux pas que mon enfant meure quelque part en Pologne. Je veux mourir sans lui. Antonina Pechtner, Vélodrome d’Hiver, 17 juillet 1942. Tout comme les inestimables documents actuellement exposés ...
Lire la suite
« Faites-le ! », de Marek Halter
Convaincu que les mots sont la plus puissante et la plus persuasive des armes, son incessant combat en faveur de la paix a conduit – et conduit toujours, Marek Halter ...
Lire la suite
« La charrue de feu », le nouveau roman d’Eli Chekhtman
Traduit du yiddish, La charrue de feu est un petit bijou. Le temps de sept parties (les sept portes) le lecteur s'attache à la famille Makover, famille hassidique ukrainienne. L'auteur, dans ...
Lire la suite
« Je ne haïrai point », d’Izzeldin Abuelaish
"Mon espoir, avec ce livre, est qu'il présente et incarne le peuple palestinien et les tragédies qu'il a connu, qu'il révèle sa détermination à faire face aux défis de la ...
Lire la suite
« Le pull-over de Buchenwald », de Bertrand Herz
Bertrand Herz fut déporté avec son père à Buchenwald suite à leur arrestation le 5 juillet 1944 à Toulouse. Il avait 14 ans. Dans Le pull-over de Buchenwald, il raconte les ...
Lire la suite
« 110 femmes juives qui ont marqué la France », de Michèle Bitton
Tel un dictionnaire, 110 femmes juives qui ont marqué la France présente les itinéraires de personnalités célèbres ou moins connues qui ont en commun d’avoir laissé une empreinte indélébile dans ...
Lire la suite
« Jean Zay. Le ministre assassiné », de Pascal Ory et Antoine Prost
Les Editions Tallandier propose là un très beau livre d'hommage à Jean Zay. Ce livre d'Antoine Prost et Pascal Ory mêle texte, photos et reproductions d'archives. Il est le fruit d'un ...
Lire la suite
« Dolfi et Marilyn » de François Saintonge : Hitler is
« Blue Velasquez », le nouveau roman de Marc Welinski
« Choisir sa vie. 101 expériences pour saisir sa chance »,
« Je vous écris du Vél’ d’Hiv’. Les lettres retrouvées »,
« Faites-le ! », de Marek Halter
« La charrue de feu », le nouveau roman d’Eli Chekhtman
« Je ne haïrai point », d’Izzeldin Abuelaish
« Le pull-over de Buchenwald », de Bertrand Herz
« 110 femmes juives qui ont marqué la France », de
« Jean Zay. Le ministre assassiné », de Pascal Ory et

Incoming search terms:

  • musee de new york

Partagez vos impressions

Cet article vous intéresse ? Laissez un commentaire.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.