Et aussi sur Cultures-J.com

« Mon père sur mes épaules », le témoignage de Metin Arditi

Dans Mon père sur mes épaules, Metin Arditi explique l’admiration qu’il éprouve pour son père et raconte aussi tous leurs rendez-vous ratés.

S’il a une grande dévotion pour son père, il a cependant été blessé par son absence et sa froideur d’abord durant les onze ans qu’il vécut en pension onze mois sur douze, mais aussi par la suite. Il regrette aussi infiniment que ni le jeu ni les compliments ne fassent  partie de ce que son père désirait lui transmettre.

Il retranscrit ses désaccord, notamment sur Israël. Si Metin Arditi se réjouit de l’existence d’Israël, il regrette plusieurs choses. Ainsi il soutient par exemple que le pays ne vit plus selon les règles de vie juives et reproche à son père d’oublier ses valeurs de gauche lorsqu’il s’agit d’Israël. Il faut dire que son père a changé suite aux émeutes turques des 6 et 7 septembre 1955.

Alors que la nounou de Metin et de sa sœur les emmenaient à la messe le dimanche et eut l’autorisation de leur apprendre le Notre Père, alors que sa Bar Mitsva fut préparée par une dame protestante, tout d’un coup Metin vit ce père plutôt indifférent au judaïsme se mettre à fréquenter la synagogue et finir par s’opposer au choix que fit Metin en vue de son mariage. Il épousa en effet une non-juive.

A travers cette trame se découvre la vie de Metin et l’influence de son éducation sur celle-ci. Il s’ouvre aussi sur les questions qu’il se pose sur ses qualités de père face à ses filles.

Quant au titre, s’il semble clair, il est encore plus explicite à la fin du livre. Si la difficulté des rapports mères-filles est un classique, avec Mon père sur mes épaules, Metin Arditi met le doigt sur le fait que bien que le sujet soit plus tabou, les relations pères-fils sont loin d’être plus enviables.

Sophie MASSON pour Cultures-J.com.

Mon père sur mes épaules, de Metin Arditi, aux éditions Grasset. 176 pages. 15,00€.

Partagez vos impressions

Cet article vous intéresse ? Laissez un commentaire.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.