Et aussi sur Cultures-J.com

« Myriam Tangi. Mehitza. Ce que femme voit », actuellement au MAHJ de Paris

L’exposition Mehitza. Ce que femme voit, de Myriam Tanguy est intéressante par sa diversité, et montre ce que voit une femme de sa place à la synagogue.

myriam tangi mahjSi toutes les photos représentent le regard de la femme principalement dans la religion juive, et en tout cas dans le monde Juif, chacun d’elle est unique et présente un aspect différent.

Ainsi on traverse le monde Juif sous ses différentes facettes, du courant libéral à l’orthodoxe, en passant entre autres par le ‘habbad. La majorité des photos furent prise à Paris ou Jérusalem, mais sont aussi présentes des clichés pris dans d’autres villes.

Si le lieu d’une grande partie des photos se trouve être la synagogue, d’autres endroits sont aussi présents, comme pour cette image qui nous situe la place de la femme dans un bus ultra-orthodoxe, ou sur le groupe des « Neshot HaKotel », les montrant également dehors, autour de la Torah.

Dans les prises de vue du milieu orthodoxe, une photo de danse masculine assez floue rend bien le mouvement et le dynamisme de la danse. Elle est prise depuis le côté dévolu aux femmes et mérite d’être signalée.

La légende est réduite au minimum, laissant libre le visiteur de réagir comme il l’entend. Il reste cependant possible de prendre connaissance du cheminement de l’artiste grâce aux explications situées sur de grands panneaux.

Dans cette diversité, les photos peuvent énerver ou émouvoir en fonction de notre sensibilité, mais presque toutes ont en fil conducteur : la présence de la Torah. Il faut saluer un beau travail de transmission sur ce que peut voir une femme juive à notre époque dans sa pratique du judaïsme.

Et pour finir, le catalogue reprenant les photos de l’exposition ne devrait pas tarder à sortir.

Sophie MASSON pour Cultures-J.com.

Myriam Tangi. Mehitza. Ce que femme voit, au Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme jusqu’au 26 juillet 2015. Informations sur le site du MAHJ.

Si vous désirez aller plus loin :

Corps de Mémoire. Poésie, de Myriam Tangi, aux éditions L’Harmattan. 11,50€.

Autres articles qui pourraient vous intéresser :

« Loin de D.ieu, près de toi ». Table ronde avec Fabrizio Bajec le 12 décembre 2013
Poète, dramaturge, critique et traducteur franco-italien né en 1975 et installé à Paris, Fabrizio Bajec fait partie de ces rares auteurs dont on se dit, en les lisant, qu’on aurait ...
Lire la suite
« Forging ahead », au Musée d’Israël à Jérusalem
Considérés comme les précurseurs du judaïca moderne et comme leurs membres les plus influents, une sélection des œuvres des designers Ludwig Wolpert et David Gumbel sont pour la toute première fois ...
Lire la suite
« D.ieu(x), modes d’emploi », au Petit Palais
A la faveur de la mondialisation et de l’immigration, la religion semble de plus en plus présente dans nos villes et au sein de nos sociétés, qu’elles soient laïques ou non. ...
Lire la suite
Dernières : « Visites à Mister Green », à la Comédie Bastille
Le jeudi 25 septembre avait lieu la Première de la comédie dramatique Visites à Mister Green. Multi-récompensée en Israël, aux Etats-Unis, au Mexique, en Turquie, en République Tchèque où débute ...
Lire la suite
« Les Shtisel. Une famille à Jérusalem », la série-événement en coffret DVD et VOD
Scénarisé par la même équipe que Srugim, un feuilleton T.V. de trois saisons diffusé en Israël de juin 2008 à janvier 2012, l’événement Shtisel débarque en France en DVD et ...
Lire la suite
Un dimanche dans le Marais, dans le cadre du Festival des Cultures Juives
Quatre rendez-vous sont programmés ce dimanche 17 juin 2012 à Paris, à l’occasion du 8ème Festival des Cultures Juives. En plus des Rencontres des Chorales Juives à la Bourse du Travail à partir ...
Lire la suite
« Edifices, mobilier et objets dans l’espace Juif alsacien », de Jean Daltroff
Bien que géographiquement très localisé – le titre parle de lui-même –, cette revue éditée par la Fédération des Sociétés d’Histoire et d’Archéologie d’Alsace présente un magnifique panorama des coutumes ...
Lire la suite
« Divine messengers : angels in art », au musée d’Israël
A Jérusalem, l’année 2012 sera placée sous de bons auspices avec une exposition sur un thème rarement traité : les anges dans l’art. Qu’il s’agisse du christianisme, du judaïsme ou de ...
Lire la suite
« Les voisins de D.ieu », de Méni Yaesh
Le 20 août 2013 est sorti en DVD le premier long-métrage du jeune réalisateur israélien Méni Yaesh, Les voisins de D.ieu. Nominé à huit reprises dans divers festivals, ce premier film ...
Lire la suite
« Les Juifs dans l’orientalisme », au musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme
Exposant des œuvres de plus de cinquante artistes, Les Juifs dans l'orientalisme, présentée au Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme du 7 mars au 8 juillet 2012, propose un parcours mettant ...
Lire la suite
« Loin de D.ieu, près de toi ». Table ronde avec
« Forging ahead », au Musée d’Israël à Jérusalem
« D.ieu(x), modes d’emploi », au Petit Palais
Dernières : « Visites à Mister Green », à la Comédie
« Les Shtisel. Une famille à Jérusalem », la série-événement en
Un dimanche dans le Marais, dans le cadre du
« Edifices, mobilier et objets dans l’espace Juif alsacien », de
« Divine messengers : angels in art », au musée d’Israël
« Les voisins de D.ieu », de Méni Yaesh
« Les Juifs dans l’orientalisme », au musée d’Art et d’Histoire

Partagez vos impressions

Cet article vous intéresse ? Laissez un commentaire.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.