Et aussi sur Cultures-J.com

Nouveau bâtiment au musée d’Art de Tel Aviv

Le 2 novembre 2011 ouvrira au musée d’Art de Tel Aviv le nouveau bâtiment Paul et Herta Amir. Initié en 2002, il aura fallu près de dix années pour voir mené à bien ce projet d’un budget de plus de cinquante millions de dollars.

Bien connu pour son talent à unir lumière et géométrie, Preston Scott Cohen, le vainqueur du concours lancé auprès de dizaines de cabinets internationaux, reste peu méconnu en Europe. Il signe là un chef-d’œuvre architectural monumental à la géométrie complexe, et qui va permettre au musée de Tel Aviv, à l’étroit depuis quelques années, de doubler sa surface d’exposition et de dynamiser à la fois son programme et ses activités.

L’histoire du musée d’art moderne de Tel Aviv débute en 1931, lorsque le peintre Marc Chagall offre à la municipalité une gouache sur papier. En 1932, sur le boulevard Rotschild, ouvre le musée original – dans lequel David Ben Gourion déclare en 1948 l’Indépendance de l’Etat d’Israël. Rapidement trop petit, il déménage en 1971 pour s’implanter sur l’avenue du Roi Saül. Mais là encore, malgré l’aménagement d’un jardin des sculptures de plus de 1.000m² en 1996, et la construction de l’aile Gabrielle Rich trois ans plus tard, les infrastructures de l’institution culturelle ne sont plus vraiment adaptées.

D’une superficie de 18.200m², ce nouveau bâtiment va donc permettre d’accueillir une section consacrée aux arts israéliens, de 1906 à nos jours – avec entre autres des œuvres de Nahum Gutman ou de Reuven Rubin, formant le fonds d’œuvres d’art de cette catégorie le plus important du monde, ainsi qu’une collection de photographies d’Orit Raff, Guy Raz ou Sharon Yari.

Construit sur six niveaux, avec pour point d’orgue le « lightfall », impressionnante série de courbes et de contre-courbes s’élevant sur 26 mètres de hauteur et diffusant un puits de lumière naturelle à travers l’édifice, ses façades facettées aux teintes sable disposeront également de salles de conférences, d’un auditorium de 400 places, d’un restaurant-cafétéria, d’une librairie-boutique sur deux niveaux,  ainsi que d’une large baie vitrée panoramique qui mènera au jardin des sculptures et au bâtiment original du musée des visiteurs à coup sûr conquis.

A l’occasion de l’inauguration de ce nouveau bâtiment, le musée marque le coup en proposant un calendrier de manifestations aussi riche que varié. Seront ainsi organisées : une exposition de photographies israéliennes présentant des clichés de ces vingt dernières années ; deux expositions de tableaux et gravures – « Utopies de l’Expressionisme », et « Guérison par l’expression » ; deux installations de designers israéliens – Shana Delange et de Yaakov Kaufman ; une exposition-documentaire, avec pour thème le design, et présentant l’évolution des cinq bâtiments qui ont fait l’histoire du musée de Tel Aviv ; et enfin, pour inaugurer les 1.000m² de surface d’exposition temporaire, le complexe présentera des œuvres exclusives et exceptionnelles d’Anselm Kieffer, inspirées de thèmes de la bible hébraïque.

Autres articles qui pourraient vous intéresser :

« Guide du patrimoine Juif parisien », aux éditions Parigramme
Au-travers de ses 240 pages, le guide du patrimoine juif parisien est devenu au fil des années un ouvrage incontournable pour qui veut découvrir, ou redécouvrir, à la fois l’histoire ...
Lire la suite
Rencontre avec Pierre Dulaine, par Johana Levy
Pierre Dulaine est un véritable gentleman. Avant l’interview j’ai commandé un thé qui m’a été servi sur plateau. Il vient me chercher et prend d’autorité le plateau. Il m’escorte ainsi ...
Lire la suite
« Matière noire », de Dror Burstein, par Sophie Masson
Dror Burstein excelle dans l'art de recréer une atmosphère. Dans Matière noire, il nous amène dans les affres de relations familiales compliquées.  A-travers les pensées d'un personnage, il nous partage les ...
Lire la suite
Sortie DVD : « Epilogue », le portrait critique d’Amir Manor sur un idéal révolu
Hayuta et Berl Hoz, octogénaires, vivent dans un immeuble vieillot du Tel Aviv populaire. Peinant à subvenir à leurs besoins, seuls – leur fils Yoav habite New York avec sa ...
Lire la suite
Le « Portrait de Friederike Maria Beer », chef-d’oeuvre du musée de Tel Aviv
A l'entrée du 20ème siècle, vers la fin de sa carrière, Gustav Klimt s'intéresse de plus près aux portraits et réalise des oeuvres de grandes tailles, richement décorées pour flatter ...
Lire la suite
« Divine messengers : angels in art », au musée d’Israël
A Jérusalem, l’année 2012 sera placée sous de bons auspices avec une exposition sur un thème rarement traité : les anges dans l’art. Qu’il s’agisse du christianisme, du judaïsme ou de ...
Lire la suite
« Forging ahead », au Musée d’Israël à Jérusalem
Considérés comme les précurseurs du judaïca moderne et comme leurs membres les plus influents, une sélection des œuvres des designers Ludwig Wolpert et David Gumbel sont pour la toute première fois ...
Lire la suite
« La médecine », le premier Klimt à entrer au musée d’Israël à Jérusalem
C’est avec un grand honneur que le musée d’Israël à Jérusalem annonce l’entrée dans ses collections de sa première toile du maître de la Sécession viennoise, Gustav Klimt. Présentée aux visiteurs ...
Lire la suite
« Jewish avant-garde artists from Roumania », au Musée d’Israël
Pour la toute première fois, le Musée d’Israël de Jérusalem, en collaboration avec le Jewish Historical Museum d’Amsterdam, accueillera une magnifique exposition sur un mouvement artistique majeur : l’avant-garde roumaine. A travers ...
Lire la suite
« Les voisins de D.ieu », de Méni Yaesh
Le 20 août 2013 est sorti en DVD le premier long-métrage du jeune réalisateur israélien Méni Yaesh, Les voisins de D.ieu. Nominé à huit reprises dans divers festivals, ce premier film ...
Lire la suite
« Guide du patrimoine Juif parisien », aux éditions Parigramme
Rencontre avec Pierre Dulaine, par Johana Levy
« Matière noire », de Dror Burstein, par Sophie Masson
Sortie DVD : « Epilogue », le portrait critique d’Amir Manor
Le « Portrait de Friederike Maria Beer », chef-d’oeuvre du musée
« Divine messengers : angels in art », au musée d’Israël
« Forging ahead », au Musée d’Israël à Jérusalem
« La médecine », le premier Klimt à entrer au musée
« Jewish avant-garde artists from Roumania », au Musée d’Israël
« Les voisins de D.ieu », de Méni Yaesh

Partagez vos impressions

Cet article vous intéresse ? Laissez un commentaire.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.