Et aussi sur Cultures-J.com

« Oliver Twist », le chef-d’oeuvre de Dickens, sur les planches de la Salle Gaveau

Londres, XIXème siècle. Oliver Twist, jeune orphelin de quinze ans, lutte pour surmonter les dangers et les obstacles mis à travers son chemin.

oliver-twist-musical-salle-gaveauLe monde de la rue est cruel et sans pitié, et dans lequel il ne fait pas bon vivre. Il y rencontre Kens (Dickens), un gosse de rue comme lui, qui lui propose un toit où loger pour la nuit. C’est sans le savoir qu’il sera alors embrigadé par une bande de voleurs et de courtisanes.

En échange de quelques tours de passe-passe prodigués par le vieux Fagin, le maître des lieux, Oliver sera nourri et logé, et fera la connaissance de Nancy, qui le prendra sous son aile, le protégeant du redoutable Sax, un bandit peu scrupuleux.

Mais Oliver souhaite changer son destin, et retrouver la trace de son père. Pour cela, il ne dispose que d’un seul indice : un collier en or ayant appartenu à sa mère.

La troupe de quinze comédiens, à la fois chanteurs et danseurs, est pleine d’énergie. Parmi eux, Nicolas Motet, le jeune comédien de seize ans qui endosse le rôle d’Oliver Twist, et qui a déjà une expérience de huit ans sur scène. Etonnant par son jeu, il porte sur ses épaules le rôle principal avec brio.

Prisca Demarez est Nancy, déjà vue entre autres dans Avenue Q (Kate Monster), et dans Cats 5 (Grizabella). Sa prestation confirme ses talents de comédienne et de chanteuse.

La touche d’humour de ce musical est assurée par le personnage de Fagin, vieux rapiat, interprété par David Alexis. Habitué aux rôles de personnages loufoques, il était déjà le Professeur Abronsius dans Le bal des Vampires, mis en scène par Roman Polanski à Mogador, et a également incarné Merlin dans La légende du roi Arthur. Une fois de plus il est hilarant dans son rôle.

L’orchestre de sept musiciens en live fait raisonner ses bois, ses cordes, ses cuivres et ses percussions dans la Salle Gaveau, qui bénéficie d’une acoustique exceptionnelle.

Plus de 70 costumes et perruques d’époque, et un décor sur mesure évoluent tout au long du spectacle. Des lanternes allumées dans la salle et de la brume viennent accentuer l’atmosphère londonienne. Les allers et venues des comédiens dans la salle apportent une proximité avec les spectateurs.

Mis en scène par Ladislas Chollat, ce musical est écrit et mis en musique par Christophe Delarue et Shay Alon.

« C’est en Israël que je me suis attelé à créer Oliver Twist… Avec Christopher Delarue, nous avons décidé de garder la base musicale et de réécrire notre propre spectacle. L’histoire touchante, nourrie de personnages hauts en couleur, m’a très rapidement inspiré pour la composition musicale. J’ai voulu par son biais, mettre en relief la noirceur de l’histoire mais aussi l’espoir de cet enfant face à la réalité misérable du XIXème siècle. J’espère être parvenu à y ajouter une touche d’humour et de sarcasme que l’œuvre méritait. » Shay Alon.

Tous les éléments sont en effet réunis pour que la magie puisse opérer. Le public est pris dans cette aventure d’Oliver Twist en quête d’une vie meilleure.

Un spectacle pour toute la famille à découvrir actuellement à la Salle Gaveau de Paris, puis en tournée en France, Belgique et Suisse.

Jean-Yves DEVENDEVILLE pour Cultures-J.com.

Oliver Twist, le musical, actuellement à la Salle Gaveau. Infos et réservations sur le site de la Salle Gaveau.

Si vous désirez aller plus loin :

Les aventures d’Oliver Twist, de Charles Dickens, aux éditions Livre de Poche. 735 pages. 6,60€.
Oliver Twist, de Roman Polanski. DVD. 126 minutes. 10,59€.

1 commentaire sur « Oliver Twist », le chef-d’oeuvre de Dickens, sur les planches de la Salle Gaveau

Cet article vous intéresse ? Laissez un commentaire.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.