Et aussi sur Cultures-J.com

Sortie DVD : « Planetarium », le film de Rebecca Zlotowski, avec Natalie Portman

Paris, fin des années 30. Les sœurs Barlow, médiums américaines renommées, se produisent dans un cabaret, et parfois lors de réunions privées avec de riches clients désireux d’entrer en contact avec des défunts.

Un soir de représentation, André Korben, impressionné par les dons des deux sœurs, les invite à son domicile pour une séance particulière. Producteur de cinéma passionné de phénomènes paranormaux, il souhaite porter à l’écran ce que les deux soeurs voient durant leurs séances, et va pour cela leur écrire un film sur-mesure.

Mais la production accumule les retards, et Korben semble être le seul à croire en son projet. Bientôt, l’antisémitisme s’empare de l’Europe, et va faire basculer l’histoire dans la tragédie.

Troisième long-métrage de la réalisatrice Rebecca Zlotowski après Belle épine en 2010 et Grand Central en 2013, Planetarium s’inspire librement de la vie des sœurs Fox, sœurs spirites américaines qui ont inventé le spiritualisme au milieu du 19ème, ancêtre du spiritisme. Et bien que l’action se déroule dans les années 30, ce film parle du monde d’aujourd’hui. »

« Je ressentais la nécessité de commenter le monde glissant, crépusculaire, dans lequel on est entré, avec les outils du romanesque. Je pensais à cette phrase de Duras si inquiétante quand on y pense : « On ne sait jamais ce qui est sur le point de changer » », déclare-t-elle.

Le héros masculin lui aussi renvoie à un personnage historique, celui du producteur Bernard Natan. Sans vouloir tomber dans le biopic, Rebecca Zlotowski tenait à rendre hommage à cet homme, propriétaire en 1929 de Pathé, alors la plus grande société de cinéma de France. Bernard Natan sera livré aux allemands en septembre 1942, et envoyé à Auschwitz où il sera assassiné.

Quant aux rôles féminins, le choix de Natalie Portman, que Rebecca Zlotowski connaît depuis une dizaine d’années, semblait sonner comme une évidence. Et c’est également elle qui a suggéré le choix de Lily-Rose Depp à la réalisatrice pour interpréter sa jeune soeur, une idée qui a immédiatement séduit Rebecca Zlotowski :

« Tout me plaisait dans cette image, un corps d’une finesse inouïe surmonté par un visage étrange, gracile et volontaire, parfaitement insensible à la minauderie, mais aussi qu’elle soit désignée par Natalie, qui la plaçait immédiatement sous sa protection. J’ai adoré que la fabrication de cette fratrie de fiction fonctionne comme ça », déclare-t-elle.

Avec son budget important, ses magnifiques décors et son casting de choix, Planétarium devrait trouver son public à la fois chez les adeptes de phénomènes paranormaux – à qui les sœurs Fox ne sont sans doute pas inconnues -, mais aussi chez tous les admirateurs de la superbe Natalie Portman, ou encore de Lily-Rose Depp que, malgré son jeune âge, on ne présente déjà plus.

Planetarium, de Rebecca Zlotowski. DVD. 101 minutes.

Incoming search terms:

  • natalie portman jewish day school

Partagez vos impressions

Cet article vous intéresse ? Laissez un commentaire.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.