Et aussi sur Cultures-J.com

Rentrée littéraire : « L’oubli », le premier roman de Frederika Amalia Finkelstein

Voici le premier roman d’une jeune étudiante en philo de 23 ans qui met en scène sa génération à travers le personnage d’Alma, une jeune fille juive du 21ème siècle.

oublir Frederika Amalia FinkelsteinLe livre est écrit sous le prisme d’une compréhension philosophique du monde. Chaque acte et chaque pensée sont épluchés. On suit sans empathie Alma le temps de quelques heures dans la nuit parisienne. C’est l’entrée dans un monde hyper connecté, extrêmement américanisé, un monde de solitude où ordinateurs et consoles de jeu ont remplacé la relation humaine, où le Pepsi a remplacé l’eau, un monde où la musique masque le silence et où la seule prière connue est le Notre Père.

Frederika Amalia Finkelstein décrit également une jeune fille qui habite seule chez elle. Alma, unique et principal personnage, seule à penser et à agir, croise plusieurs mondes : son monde imaginaire, son monde réel et le monde de la Shoah, ce dernier étant celui qu’elle désire oublier, tout en apprenant et visionnant ce qui a trait à l’Holocauste, sans doute dans une tentative pour maîtriser cette période de l’Histoire.

A travers cela, elle tente aussi de maîtriser sa propre histoire et le monde où évolue sa génération, un monde où la descendante d’un Juif peut partager un repas avec la descendante d’un célèbre nazi.

Sophie MASSON pour Cultures-J.com.

L’oubli, de Frederika Amalia Finkelstein aux éditions Gallimard. 176 pages. 16,90€.

Autres articles qui pourraient vous intéresser :

« Le prêteur sur gages », le chef-d’oeuvre méconnu de Sidney Lumet
Solly Nazerman, homme froid et sans émotion, vit à Harlem où il possède une boutique de prêteur sur gages, achetant bibelots plaqués or, chandeliers argentés et autres babioles pour quelques ...
Lire la suite
Hilda Hrabovecka est « La dernière femme du premier train »
"Chacun de nous vit sur les tombes des autres". Hannah Arendt. En décembre 2012, pour la première fois, un pièce de théâtre sur la Shoah des Juifs de Slovaquie était montée ...
Lire la suite
Munich, Dachau. 1/4 : Un voyage aux origines du IIIème Reich
Munich, capitale du mouvement nazi (1/2) 1h20. C'est le temps qu'il faut en avion depuis Paris pour rejoindre Munich, la capitale bavaroise qui vit naître dans ses rues la montée du ...
Lire la suite
« Les furies de Hitler », de Wendy Lower
"Les hommes étaient soulagés de n'être pas jetés dans le combat réel, dans la guerre contre les partisans. Tuer des Juifs sans défense était plus facile." (P. 165). Les furies de ...
Lire la suite
« Une famille juive du temps de l’Exode », d’Anny Bloch
Docteur en sciences sociales, Anny Bloch est socio-anthropologue au CNRS. Spécialiste des migrations transatlantiques et des judaïsmes, elle a participé à la fondation de la revue Diasporas, Histoire et sociétés et ...
Lire la suite
« Le repas des fauves », de Julien Sibre, au théâtre du Palais Royal
C’est sur la scène du magnifique théâtre du Palais Royal que se jouent actuellement cinquante représentations exceptionnelles  de la pièce Le repas de fauves, écrite dans les années 60 par Vahé ...
Lire la suite
« Drancy, un camp en France », de Renée Poznansky et Denis Peschansky
Drancy, un camp en France,  de Renée Poznansky, Denis Peschansky et Benoît Pouvreau, est un ouvrage indispensable au devoir de Mémoire, mais il ne s'arrête pas là. Il retrace aussi ...
Lire la suite
« Les voyages de Daniel Ascher », de Déborah Lévy-Bertherat
Pour poursuivre ses études à l’Institut Archéologique de la rue Michelet, Hélène s’installe dans l’appartement de son grand-oncle, Daniel, rue Vavin. Absent la moitié de l’année, ce dernier parcourt le ...
Lire la suite
« La loi du sang. Penser et agir en nazi », de Johann Chapoutot
Brassens ne pensait pas forcément aux victimes du nazisme quand il chantait "mourir pour des idées". Pourtant, cela semble une des causes des meurtres nazis perpétués. Dans La loi du ...
Lire la suite
Sortie DVD : « La duchesse de Varsovie », de Joseph Morder
Valentin, jeune artiste peintre, vit dans sa bulle, totalement déconnecté du monde qui l’entoure. Il retrouve sa grand-mère Nina, surnommée "la duchesse". Sa venue est l’occasion d’une ballade dans Paris. Les ...
Lire la suite
« Le prêteur sur gages », le chef-d’oeuvre méconnu de Sidney
Hilda Hrabovecka est « La dernière femme du premier train »
Munich, Dachau. 1/4 : Un voyage aux origines du
« Les furies de Hitler », de Wendy Lower
« Une famille juive du temps de l’Exode », d’Anny Bloch
« Le repas des fauves », de Julien Sibre, au théâtre
« Drancy, un camp en France », de Renée Poznansky et
« Les voyages de Daniel Ascher », de Déborah Lévy-Bertherat
« La loi du sang. Penser et agir en nazi »,
Sortie DVD : « La duchesse de Varsovie », de Joseph

Partagez vos impressions

Cet article vous intéresse ? Laissez un commentaire.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.