Et aussi sur Cultures-J.com

Rentrée littéraire : « Palestine 1948. Guerre d’Indépendance ou catastrophe ? », de Yoav Gelber

Fabuleux ! Palestine 1948 de Yoav Gelber est tout simplement fabuleux.

palestine 1948 yoav gebler israelNous sommes en présence de l’antidote à tous les mythes sur la création d’Israël. Face à une réécriture incessante de l’histoire, face à l’ignorance dominatrice s’érigeant en règle et en vérité, voilà que Yoav Gelber déploie tout son talent pour retracer sous nos yeux les étapes de la création d’Israël.

D’un côté le livre est extrêmement documenté avec les références de chaque point traité, de  l’autre le style nous tient en haleine, nous devenons partie prenante de l’Histoire, l’auteur nous transporte dans l’action de la guerre et nous immerge dans les ressorts des différentes décisions, il n’hésite pas à prendre le temps de démontrer l’impossibilité de tel ou tel récit véhiculé depuis bientôt 70 ans et à remettre chaque étape de la guerre et chaque décision prise dans son contexte.

A signaler à la fin du livre une carte du plan de partage de 1947 ainsi qu’un index très complet. Ce dernier a un double intérêt : il définit la majorité des noms propres, et il les situe dans le livre.

Un regret cependant, qu’un livre si essentiel coûte si cher. La culture demeure sans doute un luxe.

Sophie MASSON pour Cultures-J.com.

Palestine 1948, de Yoav Gelber, aux éditions Les Provinciales. 430 pages. 30,00€.

Si vous désirez aller plus loin :

Journal 1947-1948 : Les secrets de la création de l’Etat d’Israël, de David Ben Gourion, aux éditions de la Martinière. 620 pages. 23,00€.
– 
Une histoire moderne d’Israël, d’Eli Barnavi, aux éditions Flammarion. 347 pages. 8,20€.
– Géopolitique d’Israël, de Frédéric Encel et François Thual, aux éditions Points. 490 pages. 10,10€.
– Géopolitique de Jérusalem, de Frédéric Encel, aux éditions Flammarion. 300 pages. 8,20€.
– Ô Jérusalem, de Dominique Lapierre, aux éditions Pocket. 924 pages. 10,50€.

Autres articles qui pourraient vous intéresser :

« La grammaire intérieure », de Nir Bergman
Jérusalem, début des années 60. Aaron n’arrive plus à grandir entre dix et treize ans. La différence entre son esprit vif et agile avec les mots et son corps grossit ...
Lire la suite
« Golda Meir. Une vie pour Israël », de Claude-Catherine Kiejman
"Elle est le seul homme de mon Gouvernement" (David ben Gourion à propos de Golda Meir). Le livre de Claude-Catherine Kiejman retrace une fantastique histoire d'amour. Elle commença par un coup de ...
Lire la suite
« David Ben Gourion. Les secrets de la création de l’Etat d’Israël »
Souviens-toi ! Voilà quelques centaines de pages pour se souvenir des débuts d'Israël à travers la traduction des notes et carnets de David Ben Gourion. Ce journal nous rappelle que l'Etat d'Israël ...
Lire la suite
« Une histoire d’amour 48 », deux dates au théâtre Darius Milhaud
Le titre est simple. L’histoire aussi. Et les mots utilisés sur scène pour la raconter également. On pourrait donc penser que cette histoire d’amour 48 (anciennement Une histoire d'amour israélienne) ne présente ...
Lire la suite
« Chroniques de Jérusalem », de Guy Delisle
Sans aucun doute, Chroniques de Jérusalem prend fait et cause pour les arabes palestiniens. La vision de la ville Sainte et de l’Etat d’Israël que cette bande dessinée véhicule est belle et ...
Lire la suite
« David Ben Gourion, deux maisons pour un homme » : 1. Tel Aviv
Bâtie sur le boulevard qui porte son nom depuis sa mort en 1973, la visite de la maison de David Ben Gourion, premier Premier ministre d'Israël, constitue une visite inévitable ...
Lire la suite
« Golda Meir. La femme derrière la légende », de Dominique Frischer
Le livre de Dominique Frischer, Golda Meir. La femme derrière la légende, est le fruit d'une recherche passionnée. En effet, l'auteure, après avoir été surprise par ce que reflétait une photo ...
Lire la suite
« Derniers Jours à Jérusalem », de Tawfik Abu Wael
Déjà présenté dans de nombreux festivals – Festival International du Film de Toronto 2011, Festival International du Film de Locarno 2011, Rencontres Internationales du Cinéma de Vincennes 2011, Festival Regard ...
Lire la suite
« Alyah », d’Elie Wajeman, un film entre polar et drame sentimental
Alex Raphaelson a vingt-sept ans. Il est séparé d’Esther, a perdu sa mère, son père ne lui témoigne aucune affection, quant à son grand frère Isaac, il ne lui rend ...
Lire la suite
« Le coeur du monde à la Géode », par Johana Levy
Pendant 40 minutes, la Géode vous propose jusqu’au 29 juin de vous plonger au cœur de "la plus fascinante et symbolique des cités", enfin, plus précisément, au cœur de la Vieille ...
Lire la suite
« La grammaire intérieure », de Nir Bergman
« Golda Meir. Une vie pour Israël », de Claude-Catherine Kiejman
« David Ben Gourion. Les secrets de la création de
« Une histoire d’amour 48 », deux dates au théâtre Darius
« Chroniques de Jérusalem », de Guy Delisle
« David Ben Gourion, deux maisons pour un homme » :
« Golda Meir. La femme derrière la légende », de Dominique
« Derniers Jours à Jérusalem », de Tawfik Abu Wael
« Alyah », d’Elie Wajeman, un film entre polar et drame
« Le coeur du monde à la Géode », par Johana

Partagez vos impressions

Cet article vous intéresse ? Laissez un commentaire.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.