Et aussi sur Cultures-J.com

« Rest », l’album hommage de Charlotte Gainsbourg

Près d’une dizaine d’années que Charlotte Gainsbourg n’était pas revenue à la musique, depuis son album IRM.

Et c’est dans un petit studio de Brooklyn qu’elle a enregistré  son dernier opus, Rest. Installée à Manhattan depuis le décès de sa sœur Kate Barry il y a trois ans, sa vie parisienne lui était devenue accablante.

Aujourd’hui, Charlotte est de retour en France pour la sortie de ce nouvel album. Pour la première fois, elle compose des textes en français, textes qu’elle a écrit dans sa quasi-totalité.

Elle aborde des thèmes personnels comme le décès de sa sœur Kate, et les derniers moments partagés avec son père. « Je ne pouvais écrire sur autre chose, que sur le manque, et la perte de mes proches ».

C’est donc avec une grande sincérité qu’elle se livre dans ses chansons, pour leur rendre un  hommage bouleversant, comme pour le titre Lying with You

Laisse-moi donc imaginer
Que j’étais seule à t’aimer
D’un amour pur de fille chérie
Pauvre pantin transie
Où est parti mon baiser
Quand le coffre s’est fermé
J’entends toujours battre les clous
Toi perdu, moi éperdue…

Une mélancolie pure et immense s’installe au fil des titres d’un album où l’esprit « Gainsbourien » est plus que présent, par le choix des mots, des mélodies, ou de certaines rythmiques. Comme si Charlotte avait obtenu l’héritage musical du grand Serge.

Pour accompagner la promotion de Rest, elle vient de réaliser pas moins de six vidéos clips pour le mettre en images. Certains d’entre eux ont été tournés à Paris, rue de Verneuil, dans l’appartement de son père laissé en l’état depuis sa disparition, ou encore au cimetière du Montparnasse, près de sa tombe. Des clips dans lesquels elle y fait participer ses enfants, son fils Ben, et ses deux filles Alice et Joe. Chez les Gainsbourg, c’est une histoire de famille. Et on est certain que Serge en aurait été fier.

A la réalisation, le producteur de musique électronique SébastiAn, qui accompagne la voix suave de Charlotte, mais aussi Enguest Guy-Man, des Daft Punk, ou Paul Mc Cartney, qui a écrit et composé Songbird in a cage. En résulte une harmonie musicale parfaite, à la fois enivrante et captivante.

Un album accrocheur dès la première écoute, que l’on écoute en boucle. A découvrir d’urgence !

Jean-Yves DEVENDEVILLE pour Cultures-J.com.

Rest, de Charlotte Gainsbourg. CD 11 titres.

Incoming search terms:

  • modigliani
  • stephan zweig

Partagez vos impressions

Cet article vous intéresse ? Laissez un commentaire.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.