Et aussi sur Cultures-J.com

« Rondo » d’Olivier Van Malderghem

Simon et son grand-père Abraham sont réfugiés en Angleterre, pendant la Seconde guerre mondiale. Tous deux sont Juifs, mais aucun d’entre eux ne s’accorde avec l’autre sur ce que cela signifie.

rondoC’est d’ailleurs un de leurs nombreux points de discorde : ils ne s’entendent pas sur grand-chose. Quand ils apprennent l’Holocauste, et donc la disparition probable de leurs proches, ils oublient leurs querelles et tentent d’unir leurs forces. Il faut désormais faire face à cette réalité insupportable.

Bruxelles, été 1942. Après trois ans d’occupation allemande et de persécutions antisémites, les déportations massives commencent. Lors d’une rafle, Joseph Miller est arrêté et déporté sous les yeux de son fils, Simon. Celui-ci réussit à fuir. Il est pris en charge par la résistance et envoyé en Angleterre, dans une ferme. Ses propriétaires sont des amis d’Abraham, son grand-père maternel, qui vit à Londres depuis dix ans, et leur rend parfois visite… sans toutefois beaucoup s’intéresser à son petit-fils.

Entre-temps, les mauvaises nouvelles filtrent du continent. Les Juifs évacués « dans l’Est », c’est-à-dire en Pologne, y seraient exterminés… Son père, Joseph, est sans doute mort. Simon est désespéré. Abraham, quant à lui, ne croit pas un mot de ces « rumeurs ». D.ieu est l’ami du peuple Juif, il ne l’abandonnera pas.

La guerre touche à sa fin. Simon et Abraham retournent vers Londres. Suite à un bombardement, ils sont laissés à eux-mêmes dans les faubourgs de la ville. Abraham rencontre un porteur de nouvelles qui le confronte à des photographies prises à la libération des camps. Abraham ne peut, désormais, mettre en doute le génocide des Juifs… Il n’a sans doute plus d’autre famille que Simon, qu’il a traité de manière souvent très dure. Désormais, Abraham n’est plus l’homme inflexible que connaissait Simon. C’est une personne fragile et désespérée, qui rejette ce D.ieu et ses croyances anciennes. Lui et Simon se découvrent alors une complicité. Abraham, âgé et fatigué, se laisser guider par son petit-fils, comme un enfant. Il lâche prise, se laisse mourir… Simon l’assiste.

Trois ans auparavant, il ne connaissait même pas son existence. Désormais, il est son seul soutien.

Rondo, d’Olivier Van Maldreghem. Avec Jean-Pierre Marielle, Julien Frison, Aurore Clément. En salles le 28 mars 2012.

Autres articles qui pourraient vous intéresser :

« Les enfants dans la Shoah », deux expositions à Paris
On estime entre 1.500.000 et 1.700.000 le nombre d’enfants assassinés au cours de la Shoah. Alors que la France célèbre dans quelques jours le funeste 70ème anniversaire de la Rafle du ...
Lire la suite
Sortie DVD : « Le labyrinthe du silence », premier long-métrage de Giulio Ricciarelli
Francfort, à la fin des années 50. Johann, jeune procureur débutant, fait la connaissance d’un journaliste plein de fougue qui lui ouvre les portes de l’élite artistique de la ville. ...
Lire la suite
« La maison des souvenirs et de l’oubli », de Filip David
Dans La Maison des souvenirs et de l'oubli, Filip David, né en 1940 en Serbie, donne la parole à différentes personnes en mêlant au récit un accès à divers documents ...
Lire la suite
« Ita L., née Goldfeld », au théâtre du Petit Saint-Martin
Ita L., née Goldfeld. En hébreu, Ita signifie "avec elle". Et c’est bien de cela dont il s’agit, de partir avec elle, avec Ita, pour un voyage au cœur de l’Histoire, de ...
Lire la suite
« Shoah et bande dessinée », des bulles pour témoigner
Comme la littérature, le cinéma ou encore le théâtre, la bande dessinée - considérée aujourd’hui comme le 9ème art - a traité de la Shoah et ce, dès 1942 ! C’est ...
Lire la suite
Sortie en Livre de Poche : « Retour indésirable », de Charles Lewinsky
Si à l’Allemagne nazie ne revient pas l’invention de la propagande, remontant à l’antiquité, c’est sans doute elle qui l’a élevée à son niveau le plus abouti. Dans une nation où ...
Lire la suite
Sortie en Poche d’ « Hippocrate aux enfers », de Michel Cymes
Hippocrate aux enfers est le résultat d'une quête de l'auteur. Médecin d'un côté et descendant de victimes de la Shoah de l'autre, il a voulu trouver une explication sur la ...
Lire la suite
« Israël Kasztner, le Juif qui négocia avec les nazis », de Gaylen Ross
Le 19 mars 1944, la Hongrie est occupée par les nazis. Comme dans de nombreuses villes d’Europe, les Juifs sont regroupés dans des ghettos, et plus de 400.000 personnes sont déportées ...
Lire la suite
« Alain (Re)nais », par Nathan Vandard
Commencer un article sur la mort d’un grand réalisateur par un cri de renaissance peut sembler paradoxal. Mais n’est ce pas la nuit que l’on observe le mieux les étoiles ...
Lire la suite
« Irena Sendlerowa. Juste Parmi les Nations », de Gilbert Sinoué
Dans Irena Sendlerowa. Juste Parmi les Nations, Gilbert Sinoué nous raconte l'action de celle-ci dans le ghetto de Varsovie. Ainsi, il utilise son talent d'écrivain pour rendre hommage à cette ...
Lire la suite
« Les enfants dans la Shoah », deux expositions à Paris
Sortie DVD : « Le labyrinthe du silence », premier long-métrage
« La maison des souvenirs et de l’oubli », de Filip
« Ita L., née Goldfeld », au théâtre du Petit Saint-Martin
« Shoah et bande dessinée », des bulles pour témoigner
Sortie en Livre de Poche : « Retour indésirable », de
Sortie en Poche d’ « Hippocrate aux enfers », de Michel
« Israël Kasztner, le Juif qui négocia avec les nazis »,
« Alain (Re)nais », par Nathan Vandard
« Irena Sendlerowa. Juste Parmi les Nations », de Gilbert Sinoué

Partagez vos impressions

Cet article vous intéresse ? Laissez un commentaire.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.