Et aussi sur Cultures-J.com

« Super-héros : l’art d’Alex Ross » au Mona Bismarck Cultural Center

Installé dans le cadre prestigieux d’un hôtel particulier, le Mona Bismarck American Center accueille jusque mi-juin une très belle exposition sur les super-héros, exposition dévolue à l’art d’Alex Ross, considéré comme l’un des plus grands artistes du monde des Comics.

mona bismarck cultural center art alex ross exposition paris super heros marvel superman batman joker wonder woman captain america afficheLustres à pampilles, boiseries sculptées, parquets et cheminées de marbre offrent avec leur style classique un écrin magnifique aux dessins, gouaches sur toiles ou lithographies à la gloire des emblématiques sauveurs de l’humanité sur lesquels Alex Ross œuvre depuis trente ans, retraçant des pans d’histoire de Marvel Comics.

Véritables dieux d’une Amérique qu’ils ont contribué à façonner, sa mythologie en quelque sorte, l’art du Comic serait apparu à la toute fin du 19ème siècle avec les illustrations de The Yellow Kid in McFadden’s Flats, de Richard Outcault. Dans les années 20, les histoires d’aventure prennent le pas sur l’humour et aboutissent en 1932 à la naissance du premier super-héros de l’histoire, Superman, créé par deux gamins de Cleveland, maltraités par leurs copains d’école, Jerry Siegel et Joe Shuster. Leur façon à eux de se défendre contre les méchants…

Après des débuts difficiles, Siegel et Shuster cèdent à DC Comics leurs droits d’auteurs, et en juin 1938, Superman apparaît pour la toute première fois dans Action Comic. A l’époque, le magazine vaut 10 cents. Les deux créateurs étaient loin d’imaginer que moins d’un siècle plus tard, ce même numéro, rarissime, serait vendu plus de deux millions de dollars. Le succès est immédiat, et l’industrie du Comic connaît alors ses heures les plus glorieuses. Superman ouvre la voie à quantité d’autres super-héros : Batman en 1939, d’abord solitaire, violent, mais qui ne possède aucun super-pouvoir, Captain Marvel, qui détrône un temps Superman au palmarès, et Joker, le premier super-vilain en 1940…

L’entrée en guerre des Etats-Unis voit arriver de nouveaux personnages, résolument patriotiques, aux couleurs du Stars and Stripes. Nés de l’imagination de William Moulton Marston et de Joe Simon et Jack Kirby, Wonder Woman et Captain America marquent le lien de la société américaine avec la guerre. Avec son style unique et sans limite, faisant littéralement jaillir ses protagonistes des cases dans lesquelles ils étaient jusqu’alors cantonnés, Jack Kirby révolutionnera toute la profession.

La fin du conflit mondial marque le retour au pays de milliers de héros, bien réels ceux-ci. L’Amérique délaisse le fantastique pour revenir à la réalité. Perdant en popularité, bientôt sans raison d’être et détrônée par l’arrivée de la télévision, en proie à une autorité de censure chargée de tempérer le contenu des parutions, l’industrie du Comics décline irrémédiablement.

Influencée par Jack Kirby, John Romita ou encore Neal Adams, l’œuvre d’Alex Ross invite petits et grands à un voyage nostalgique au cœur de ce pan de la mémoire collective. A grands coups de « Bang », de « Wow », de « Ouch » et de « Pow », l’exposition retrace dans le même temps la chronologie de l’aventure Comics de 1897 à nos jours, et propose de découvrir toutes les étapes de création, de l’écriture de l’histoire elle-même à l’esprit des personnages et de l’intrigue, de l’encrage à la mise en couleurs, ultime étape qui donne vie aux dessins.

Super-héros : l’art d’Alex Ross, au Mona Bismarck American Center, jusqu’au 15 juin. Renseignements sur le site du Mona Bismarck.

Si vous désirez aller plus loin :

Mythology, le catalogue de l’exposition, aux éditions Urban Comics. 300 pages. 39,00€.
DC Comics, anthologie, ouvrage collection, aux éditions Urban Comics. 288 pages. 22,50€.
Comics : Les indispensables de la BD américaine, de Thierry Mornet, aux éditions Huginn Muninn. 224 pages. 24,95€.

Autres articles qui pourraient vous intéresser :

« 25 ans d’animation, 25 ans d’émotion », par Jonathan Abchira
"L'ordinateur ne crée pas plus l'animation numérique que le crayon ne crée le dessin animé. Ce qui crée l'animation numérique, c'est l'artiste." (John Lasseter, directeur de la création des studios ...
Lire la suite
« L’art des super-Héros Marvel » au musée Art Ludique, it’s marvellous !
Après la remarquable exposition Pixar : 25 ans d'émotion (lire l'article 25 ans d'animation. 25 ans d'émotion), Art Ludique – Le Musée est depuis le 22 mars dernier le quartier ...
Lire la suite
Yoni Amar, une « Bête » israélienne sur les planches de Mogador
"Il était une fois, dans un pays lointain, un jeune prince qui vivait dans un somptueux château. Bien que la vie l’ait comblé de tous ses bienfaits, le prince était un homme capricieux, égoïste et insensible". C’est sur ces ...
Lire la suite
Evénement ! 6 invitations à gagner pour « La Belle et la Bête » à Mogador
Ce concours est terminé. La bonne réponse était « 13 ans ». Les vainqueurs sont : - Mme Lydie LORILLIERE - Mme Virginie MORTIER - Mme Nolwenn DUVAL Ils remportent chacun 2 invitations pour le spectacle la Belle ...
Lire la suite
« Wonder Woman », la vague de la Justice en salle le 7 juin
"L'avenir de l'homme c'est la femme. Elle est la couleur de son âme (...)". Louis Aragon. Alors que le Liban interdit la diffusion du film Wonder Woman, réalisée par Patty Jenkins, ...
Lire la suite
« Bambi. L’histoire d’une vie dans les bois », de Félix Salten
Loin d'un conte pour enfants, Bambi. L'histoire d'une vie dans les bois, de Felix Salten, se rapproche plus du roman pour adulte. Il est pourtant la base du film de Disney. Écrit ...
Lire la suite
« 25 ans d’animation, 25 ans d’émotion », par Jonathan Abchira
« L’art des super-Héros Marvel » au musée Art Ludique, it’s
Yoni Amar, une « Bête » israélienne sur les planches de
Evénement ! 6 invitations à gagner pour « La Belle
« Wonder Woman », la vague de la Justice en salle
« Bambi. L’histoire d’une vie dans les bois », de Félix

Partagez vos impressions

Cet article vous intéresse ? Laissez un commentaire.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.