Et aussi sur Cultures-J.com

« Tom le Magicien » et « Cyrano de Bergerac », par Sylvie Marsaud

La troupe a choisi l’écrin du joli théâtre Michel pour présenter sa saison 2013/2014. Focus sur Tom le Magicien et Cyrano de Bergerac, deux créations 2013.

theatre michel spectacle jeunesse affiche compagnie babouchka avare molière tom magicien cyrano bergerac ulysse homere edmond rostand malade imaginaire« Babouchka », c’est la grand-mère en russe, celle qui raconte des histoires et légendes aux enfants, qui transmet le savoir, la sagesse. Cette compagnie ne pouvait choisir un nom plus représentatif. Et le grenier c’est le lieu de tous les rêves, où l’imaginaire est en ébullition. C’est aussi celui qu’a choisi Tom pour nous conter comment il est devenu magicien.

Après une petite chanson et des tours de magie classiques mais indémodables, Tom nous embarque dans son histoire et le grenier de son enfance. On le sait, tous les enfants adorent la magie, mais Tom, lui, a un papa magicien. Il baigne donc dans cet univers dès son plus jeune âge et apprend petit à petit à manipuler tous ces accessoires.

Ce magicien sympathique nous captive et l’échange fonctionne parfaitement avec les enfants, dont certains montent sur scène pour devenir acteurs à leur tour. Des tours à la musique, jusqu’au décor, rien n’est laissé au hasard. Ce spectacle de qualité inclut même un doux moment de poésie avec des ombres chinoises et le message qu’il faut croire en ses rêves.

Le magicien est parti. Dans les yeux des enfants reste l’enchantement, et dans celui des parents le bonheur d’avoir retrouvé pendant un moment un peu de leur enfance.

Si Tom le Magicien s’adresse au jeune public à partir de 3 ans, Cyrano de Bergerac quant à lui intéressera les plus grands, à partir de 9 ans.

Cyrano, mousquetaire appartenant à la Compagnie des cadets de Gascogne, est épris de Roxanne, sa cousine, mais son visage, défiguré par l’opulence de son nez, l’empêche de déclarer son amour. Alors, lorsque Roxanne lui annonce qu’elle aime Christian, jeune recrue des cadets, il va accepter de prêter sa plume très affinée à son rival pour les lettres d’amour destinées à sa bien aimée. Jamais il ne dérogera à sa promesse et à son code de l’honneur, même s’il meurt d’amour pour Roxanne.

La mise en scène vivante de Jean-Philippe Daguerre nous immerge totalement dans cette comédie héroïque. Le tout est habillé par le violon de Petr Ruzicka (L’ombre de Cyrano) qui nous transmet magnifiquement les émotions de Cyrano sur des musiques imaginées par Edmond Rostand lui-même. On vibre, on rit, on pleure avec cette troupe généreuse au cours de leurs aventures. Même si on se prend d’amitié pour Cyrano, chaque second rôle est important et apporte du rythme à l’histoire.

Cette pièce est le rêve de tout comédien et metteur en scène. Chacun espère lui donner vie un jour. Pari réussi ! Tout est soigné dans cette version : les costumes, le jeu, le décor épuré. C’est fin, c’est drôle et très bien joué. On en sort impressionné ! Du classique comme on l’aime ! A voir et à revoir, et surtout à partager en famille !

Tom le Magicien et Cyrano de Bergerac, au théâtre Michel jusqu’aux 7 et 11 mai. Réservations sur le site du théâtre Michel.

Sylvie MARSAUD pour Cultures-J.com.

Partagez vos impressions

Cet article vous intéresse ? Laissez un commentaire.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.