Ad

« Amos Gitaï / Yitzhak Rabin » : les archives à la Bibliothèque Nationale de France

Ad

Actuellement et jusqu’au 7 novembre 2021, le site François Mitterrand de la Bibliothèque Nationale de France propose de découvrir, à travers l’exposition Yitzhak Rabin / Amos Gitaï, la genèse du film « Le dernier jour d’Yitzhak Rabin », sorti en 2015.

Visant à expliquer au visiteur le processus de création qui mena au long-métrage, cet événement inédit et original se situe entre travail de Mémoire et création visuelle, porté par une scénographie originale sous forme de « ligne historique », dont l’issue mène inévitablement à cette terrible journée du 4 novembre 1995.

L’assassinat du Premier ministre israélien, sur la Place des Rois de Tel Aviv, fut une onde de choc internationale, et tout particulièrement pour Amos Gitaï, qui travaille depuis sur ce sujet, y consacrant de nombreux travaux : théâtre, expositions, performances, et, dès l’année suivant l’assassinat un premier film : L’arène du meurtre.

Des premières campagnes de haine et d’incitation à la violence contre Rabin jusqu’à la manifestation ultra-nationaliste de Jérusalem quatre semaines avant son assassinat, Amos Gitaï / Yitzhak Rabin présente scénario, notes, documents de promotion, presse, transcription des débats de la commission d’enquête sur l’assassinat… et également un fac-similé de la chanson Shir LaShalom tâché du sang de Rabin, et retrouvé dans sa poche après l’avoir chantée avec le peuple israélien la place des Rois d’Israël. Quelques céramiques modelées par l’artiste dans l’atelier de la céramiste Catherine Brownstone complètent cet ensemble, donné à la Bibliothèque Nationale de France en 2018 par Gitaï lui-même.

Notons enfin que cette exposition est organisée en écho avec la parution de deux nouveaux ouvrages : Amos Gitaï – Yitzhak Rabin, et Amos Gitaï et l’enjeu des archives, que nous vous invitons à retrouver ci-dessous.

Amos Gitaï / Yitzhak Rabin, jusqu’au 7 novembre 2021 à la Bibliothèque Nationale de France, site François Mitterrand.

Si vous désirez aller plus loin :

Amos Gitai / Yitzhak Rabin. Chroniques d’un assassinat, aux éditions Gallimard / BNF. 240 pages. 26,00€.
Amos Gitai, architecte de la Mémoire, aux éditions Gallimard. 208 pages. 29,00€.
Amos Gitai. Genèses, d’Amos Gitaï Jean-Michel Frodon et Marie-José Sanselme, aux éditions Gallimard. 400 pages. 30,00€.
Le nouveau cinéma israélien, d’Ariel Schweitzer, aux éditions Yellow Now / Côté Cinéma. 173 pages. 15,00€.
Le dernier jour d’Yitzhak Rabin, d’Amos Gitaï. DVD. 153 minutes.

Partagez vos impressions

Cet article vous intéresse ? Laissez un commentaire.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.