16 September 2019
Et aussi sur Cultures-J.com

« La quête du bleu divin », le nouveau roman de Sylvain Treperman

Réalité et fiction se mêlent tout au long de l’épopée de Sylvain Treperman.

la queue du bleu divin sylvain trepermanLe coeur de l’action se trouve à Chartres. Un vitrail spécifique, fait du bleu divin nommé « Techelet » se trouve être l’objet de toutes les convoitises. Ce vitrail possède des propriétés qui, sous certaines conditions, transforment celui qui reçoit la lumière qui le traverse, son rayon pouvant guérir, apaiser et enseigner.

Au travers de trois époques bien distinctes, voici trois histoires, trois quêtes vers un seul objet : le vitrail, responsable d’un rayonnement bleu !

Dans un premier temps, l’histoire se situe au Moyen-Age où Osée, jeune médecin, fuit la violence des pogroms. Il arrive à Chartres et , suite à divers événements, se trouve impliqué par la rencontre avec le rav Michal dans la création et l’utilisation d’un vitrail fait de bleu divin.

Elle se poursuit dans la période de l’Occupation où un officier nazi, suite à la découverte d’un écrit sur l’existence de ce vitrail, est envoyé en France pour le trouver. Après avoir eu confirmation de son existence, il se lance à sa poursuite. Le personnage, dont le prénom donne le titre à cette partie, est Chaïm Soutine, le peintre Juif. Plus ou moins caché chez des amis près de Chartres, il se retrouve acteur essentiel dans l’histoire, bien malgré lui.

Dans les années 70 enfin, Raoul fuit aussi l’antisémitisme, tout comme Osée. Cela le mène paradoxalement à Chartres, au milieu de pseudo-chevaliers nostalgiques du nazisme. Il se trouve face au mystérieux vitrail, à l’attrait qu’il exerce et au rayon qu’il peut parfois dégager.

Aventure et romantisme sont présents tout au long des pages. Les descriptions des lieux et des personnages sont très précises et documentées, et le suspense intact jusqu’au dénouement. Un récit qui n’est pas sans faire penser aux romans de Caroline Roe.

Sophie MASSON pour Cultures-J.com.

La quête du bleu divin, de Sylvain Treperman, aux éditions La Grande Ourse. 368 pages. 20,99€.

1 commentaire sur « La quête du bleu divin », le nouveau roman de Sylvain Treperman

Cet article vous intéresse ? Laissez un commentaire.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.