Ad

« Lullaby to my father », d’Amos Gitaï

Gitaï s’attache à retracer de manière intimiste le portrait de son père, étudiant en architecture dans la célèbre école Bauhaus, avant d’être expulsé d’Allemagne vers la Suisse en 1933. C’est un hommage, une réhabilitation de l’honneur >> Lire la suite