Ad

« Judaism, a world of stories » à l’église Niewe Kerk d’Amsterdam

C’est dans un cadre pour le moins inhabituel, celui de la Niewe Kerk d’Amsterdam, qu’est actuellement présentée la très belle et très riche exposition « Judaism, a World of Stories ».

judaism a world of stories

Inspirée de la cathédrale d’Amiens, le lieu, en plus d’accueillir les intronisations et autres grands événements de la monarchie hollandaise, est devenu depuis quelques années un important centre d’exposition où se succèdent des événements temporaires principalement consacrées à la culture et à la religion, et fréquentées par plus de 100.000 visiteurs chaque année.

Après le Maroc, Istanbul ou encore l’Afghanistan, c’est aujourd’hui au judaïsme qu’est consacrée sa vaste nef gothique du XVème siècle.

Réalisée en partenariat avec le Jewish Historic Museum, elle couvre, à-travers près de cinq cent objets provenant de collections particulières ou de musées internationaux – et pour bon nombre présentés pour la première fois aux Pays-Bas – une période d’environ 2.000 ans.

Judaism. A World of Stories met en lumière toute la diversité culturelle et artistique du judaïsme, en fonction des contextes géographiques et historiques dans lesquels il s’est développé.

En-dehors d’un rouleau de la Mer morte datant du Ier siècle, le visiteur pourra découvrir des taliths originaires du Yémen, des haggadot et des ‘hanoukkiot d’Italie ou d’Algérie, des dizaines de rimonim, de nombreux tableaux illustrant des scènes de la vie familiale réalisés par Moritz Daniel Oppenheim, un univers sur les différentes communautés religieuses – sépharades, ashkénazes ou encore hassidiques dans lequel se trouve notamment le magnifique Portrait d’une jeune juif orthodoxe, d’Isidor Kaufmann – , des kétoubot et des ‘houpot, la Solitude de Marc Chagall, prêtée par le Musée d’Art de Tel Aviv, et enfin des documents et objets traitant du sionisme, de l’antisémitisme et des pogroms, sans oublier la Shoah.

Judaism, a World of Stories, du 17 décembre 2011 au 15 avril 2012 à la Niewe Kerk d’Amsterdam.

Si vous désirez aller plus loin :

Histoire du judaïsme, d’Eric Smilevitch, aux éditions Que sais-je ?.128 pages. 9.00€.
Celui qui va vers elle ne revient pas, de Shulem Deen, aux éditions Points. 480 pages. 8,30€.
Histoire des juifs, de Michel Abitbol, aux éditions Tempus Perrin. 896 pages. 16.00€.

Et pour la jeunesse :

Histoire du judaïsme, de Douglas Charing, aux éditions Gallimard Jeunesse. 72 pages. 12.90€.

Partagez vos impressions

Cet article vous intéresse ? Laissez un commentaire.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.