Et aussi sur Cultures-J.com

« Guide du patrimoine Juif parisien », aux éditions Parigramme

Au-travers de ses 240 pages, le guide du patrimoine juif parisien est devenu au fil des années un ouvrage incontournable pour qui veut découvrir, ou redécouvrir, à la fois l’histoire de la présence juive dans la capitale, mais aussi les dizaines de lieux, qu’ils soient historiques ou liturgiques, qui forment aujourd’hui un patrimoine culturel d’une grande diversité et d’une rare richesse.

guide parigrammeDans un premier temps, l’auteur revient sur des événements emblématiques dont la portée historique a joué un rôle majeur sur l’évolution et l’implantation de la culture juive à Paris : expulsions du 14ème siècle sous les règnes de Philippe le Bel et de Charles VI, Révolution de 1789, création des premiers consistoires, l’affaire Dreyfus, la Shoah, et finalement la renaissance avec l’arrivée des juifs d’Afrique du Nord et du Proche-Orient. Il nous explique également l’évolution du quartier du Marais, comment il est devenu au fil des siècles un refuge avant de se transformer en piège durant les années 40, et nous parle aussi de Montmartre et de Belleville, considérés comme le « Paris des immigrés ».

La seconde partie est consacrée aux oratoires et autres synagogues couvrant une période s’étalant du 19ème siècle à nos jours, en passant par les années 30 avec les bâtiments édifiés par Simon Debré ou la magnifique synagogue de la rue Pavée signée Hector Guimard.  Richement illustrée, comme la totalité de l’ouvrage d’ailleurs, par de très belles photographies de Sylvain Ageorges, auxquelles se mêlent gravures ou dessins d’archives, cette section s’achève avec les synagogues sépharades de la rue Saint-Lazare et de la rue de la Roquette.

Avant de se replonger dans les lieux de la mémoire historique, littéraire, artistique et philanthropique de la capitale, le lecteur explore ensuite les cimetières : le Père-Lachaise bien évidemment, Montparnasse et Montmartre aussi, mais également d’autres bien moins connus, comme le cimetière portugais de la rue de Flandre, dans le 19ème arrondissement, où étaient inhumés jadis, de nuit et sans office religieux, les juifs clandestins, ainsi que le cimetière ashkénaze de Montrouge.

Enfin, le guide ne saurait être complet sans une partie consacrée à la mémoire de la Shoah – le Mémorial de la rue Geoffroy-L’Asnier, la plaque commémorative de la Rafle du Vel d’Hiv, les monuments de la Déportation…, ainsi qu’aux très riches collections du musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme, à l’hôtel de Saint-Aignan.

Pour aider le lecteur novice à s’y retrouver dans le dédale de termes hébraïques, l’ouvrage s’achève sur un glossaire, complété par un index biographique.

Un guide essentiel !

Guide du patrimoine juif parisien, aux éditions Parigramme. 239 pages. 19.00€.

Partagez vos impressions

Cet article vous intéresse ? Laissez un commentaire.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.