Ad

Vanessa Paradis, une « Maman » bouleversante sur la scène du théâtre Edouard VII

Ad

Samuel Benchetrit signe son grand retour au théâtre et met en scène son épouse Vanessa Paradis, qui joue pour la première fois sur scène. Autant dire qu’il s’agit-là d’un évènement théâtral attendu pour cette rentrée 2021.

L’histoire se passe au moment de Noël. La nuit est tombée. Jeanne vient de baisser le rideau de fer de sa boutique de vêtements pour grossesse. Enveloppée dans son manteau de fourrure, elle attend son taxi pour retrouver son mari Bernard. Un jeune homme l’ayant prise pour une fille de trottoir l’aborde en lui demandant « c’est combien ? ».

Débute alors une conversation inattendue entre cette femme mariée en manque d’enfant et ce jeune gars un peu paumé qui ne connait pas ces racines, et vit au jour le jour sans avoir de but précis dans la vie.

La vie de couple de Jeanne et Bernard est depuis quelques années en souffrance. La passion a disparu et la monotonie s’est installée. Pour Jeanne, cette rencontre est comme une évidence. Le destin lui amène l’enfant qu’elle attendait depuis plus de vingt-cinq ans. Elle va enfin pouvoir devenir « Maman ». Reste à convaincre Bernard de l’adoption  de ce grand fils qui a pris sa femme pour une prostituée.

Bien que Vanessa Paradis n’ait plus rien à prouver au vue d’une carrière aussi longue que remplie — chanteuse, comédienne, égérie de mode… —, il manquait à son palmarès un rôle au théâtre.

Qui mieux que Samuel Benchetrit, son mari, pouvait lui offrir un premier rôle sur mesure ?

Ce n’est pas la première fois que Samuel Benchetrit lui apporte sa collaboration. Il a écrit pour elle pas moins de six chansons pour son dernier album studio Les sources, dont Ces mots simples, une ballade amoureuse et romantique, et lui a donné un rôle dans son film Chien. Vanessa Paradis sera également à l’affiche de son nouveau long-métrage Cette musique ne joue pour personne, qui bénéficie d’ores et déjà de bonnes critiques.

Maman, c’est du pur Benchetrit ! On y trouve tout son univers : une situation absurde, de la poésie, de l’humour et du drame. Il y évoque les épreuves de la vie, le couple, la maternité. La pièce traverse des émotions aussi drôles que dramatiques, les dialogues sont efficaces. On est convaincu.

« Le théâtre, c’est comme aller voir un film sauf qu’on joue tout d’un coup… J’ai peur de ne pas y arriver, d’oublier mon texte, que les émotions ne jaillissent pas. »

Vanessa Paradis.

Vanessa Paradis peut se rassurer. On est agréablement surpris par une interprétation de qualité pour une toute première pièce. Passer d’une scène drôle à un monologue où elle finit en sanglots — et qui n’est pas sans faire penser à la scène d’ouverture de La fille sur le pont, de Patrice Leconte — est une réelle performance de comédienne.

Quelques journalistes présageaient le pire de ses premiers pas sur les planches ; même ceux qui avaient des doutes en sortent conquis. Chaque soir, c’est une standing-ovation qui récompense les comédiens bien méritants.

Un très bon moment de théâtre servi par de bons acteurs, et une mention particulière pour l’excellente interprétation d’Eric Elmosnino.

Maman, actuellement au théâtre Edouard VII.

Incoming search terms:

  • theatre edouard 7 vanessa paradis

Partagez vos impressions

Cet article vous intéresse ? Laissez un commentaire.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.