Et aussi sur Cultures-J.com

Idan Raichel, un artiste à la recherche de l’idéal musical

En à peine une décennie et quatre albums, le chanteur israélien Idan Raichel est devenu une des figures incontournables de la musique world.

idan raichel projectQuelques mois seulement après sa venue très remarquée au Centre Rachi, il est de retour à Paris pour deux concerts exceptionnels à la Cigale.

Avec un premier album éponyme sorti en 2002, et un single, Boï, qui tourne en boucle sur toutes les stations de radio israélienne, Idan Raichel Project fait une entrée fracassante sur la scène musicale. Eclectiques, multiethniques et résolument exotiques, les sons de ce premier opus mêlent folk israélien, poésie arabe, chants yéménites, musiques africaines traditionnelles, psaumes bibliques et rythmes caribéens. Dans un monde en guerre et des sociétés que la religion divise, Idan Raichel et ses audacieuses collaborations font tomber les barrières et sont porteurs d’un message empli d’espoir.

Seul Israël, pays d’immigration par excellence, pouvait diffuser un tel message. Idan Raichel Project n’est pas un groupe, mais se considère plutôt comme une collaboration, un collectif auquel chaque artiste apporte sa culture, ses origines, et son talent musical à l’instar de Shoshana Damari, la « Piaf israélienne », Cabra Casey, une chanteuse d’origine éthiopienne née dans un camp de réfugiés au Soudan, la colombienne Marta Gómez ou encore Farka Tour…

En quelques dix années, plus de cent artistes issus de dizaines de pays ont en effet enrichi de leur présence les quatre albums et les nombreux concerts donnés à travers le monde, dans des salles plus prestigieuses les unes que les autres, parmi lesquelles l’Apollo Theater de New York, le Kodak Theater de Los Angeles, l’opéra de Sydney ou encore le Royal Albert Hall de Londres.

Sorti en 2013, Quarter to Six, le quatrième album d’Idan Raichel est sans aucun doute son opus le plus personnel. Et il ne faillit pas à la règle. Parmi ses nombreux invités, on retrouve la chanteuse israélo-palestinienne Mira Awad, ayant entre autre interprété en duo Another Way avec Noa, Ana Moura, la star du fado portugais ou encore le contre-ténor allemand Andréas Scholl…

Incontournable, porteur d’un message de paix, Idan Raichel a récemment donné un concert privé en l’honneur de Barack Obama lors de la visite officielle du chef d’Etat américain en Israël, et a été invité à partager la scène du Nokia Stadium de Tel Aviv aux côtés de la chanteuse Alicia Keys en juillet dernier.

Idan Raichel à la Cigale : des concerts à ne pas manquer !

Idan Raichel à la Cigale, les 3 et 4 mars. Réservations sur le site de la Cigale.

Si vous désirez aller plus loin :

Site officiel d’Idan Raichel (en anglais ou hébreu)
Quarter to Six (2013), CD d’Idan Raichel
The Idan Raichel Project (2006), CD d’Idan Raichel.

Partagez vos impressions

Cet article vous intéresse ? Laissez un commentaire.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.