Et aussi sur Cultures-J.com

« Un amour sous emprise », le premier roman de Sarah Mostrel

Dans Un amour sous emprise, à travers la correspondance de deux adultes, Sarah Mostrel montre comment l’amour peut être utilisé pour détruire.

Sophie est jeune et prometteuse. Invitée à un vernissage, déçue par les gens présents, elle remarque Jacques. Il pourrait être son père. Elle tombe sous le charme.

Une correspondance commence essentiellement par SMS, avec aussi quelques lettres. Une relation s’instaure, des appels, des rencontres. Des signaux d’alerte s’allument pour Sophie dès le début. Des détails, des paroles, mais sous le charme elle ne les voit pas. Il faut dire que tout est dans le détail. Et telle une danse, la relation s’instaure, inégale, avec des pas en avant suivis de grandes reculades, jusqu’au dénouement.

Parfois l’auteur rompt le dialogue pour montrer l’engrenage qui emporte Sophie vers le désespoir. Elle indique aussi lorsqu’une promesse de Jacques restera à l’état de parole. Jacques comme Sophie manie très bien le verbe et les échanges de SMS sont très poétiques, très longs par rapport à l’usage moyen de ce moyen de communication. Ils sont également lieu d’échanges de citations littéraires, de citations talmudiques. Ils partagent leurs goûts littéraires, leur travail artistique.

Sophie arrivera-a-t-elle à se détacher de cette amour-illusion. Jacques suggère et promet plus qu’il ne fait et ne donne.

Un amour sous emprise invite à la méfiance et montre que si l’on croit pouvoir vivre d’amour, on peut aussi en mourir. Il enveloppe la laideur d’un jeu manipulateur avec la beauté du texte. Pendant une grande partie du livre il y a doute sur la perversion de Jacques. Puis commence un soliloque de Sophie. Elle écrit pour elle, elle écrit et ne partage plus. Et là, l’ampleur de sa souffrance se trouve mise à nue.

Voici donc un beau roman à découvrir, pour le plaisir de la lecture mais également pour sa fin inattendue, donnant des clefs de sauvetage utiles face à la manipulation.

Sophie MASSON pour Cultures-J.com.

Autres articles qui pourraient vous intéresser :

« La passion d’Edith S. », le nouveau roman de Maryse Wolinski
Comment ne pas penser au poème de Dan Pagis Dans le wagon plombé en lisant le dernier roman de Maryse Wolinski ? Le décor est aussi un wagon, même si le ...
Lire la suite
« David Ben Gourion. Les secrets de la création de l’Etat d’Israël »
Souviens-toi ! Voilà quelques centaines de pages pour se souvenir des débuts d'Israël à travers la traduction des notes et carnets de David Ben Gourion. Ce journal nous rappelle que l'Etat d'Israël ...
Lire la suite
« Monsieur K », le nouveau roman de Marc Michel-Amadry
Viktor Karsten a passé son enfance entouré d'oeuvres de Monet, Degas, Manet... Quoi de plus normal en somme, avec une mère éminente spécialiste de l'impressionnisme et un père à la ...
Lire la suite
Rentrée littéraire : « Palestine 1948. Guerre d’Indépendance ou catastrophe ? », de Yoav Gelber
Fabuleux ! Palestine 1948 de Yoav Gelber est tout simplement fabuleux. Nous sommes en présence de l'antidote à tous les mythes sur la création d'Israël. Face à une réécriture incessante ...
Lire la suite
« La femme du gardien de zoo », le nouveau roman de Diane Ackerman
La femme du gardien de zoo, le nouveau roman de Diane Ackerman raconte l'histoire de deux Justes : Jan et Antonina Zabinski. En Pologne, un couple et leur fils veillent sur ...
Lire la suite
« La famille Singer, l’autre exil : Londres », une réflexion signée Maurice Carr
Maurice Carr, fils d'Esther Kreitman et neveu d'Israël Joshua et d'Isaac Bashevis Singer, signe avec La famille Singer, l'autre exil : Londres une réflexion sur un possible sujet d'écriture et note ...
Lire la suite
« Territoires de l’exil Juif », de David Muhlmann
Entachée de différents conflits – guerre de Crimée, Révolution russe, Première et Seconde Guerres mondiales, l’Europe de la fin du 19ème et de la première moitié du 20ème siècle aura également ...
Lire la suite
« Freud à Jérusalem. La psychanalyse face au sionisme », d’Eran Rolnik
Au cours de Freud à Jérusalem, les fondateurs de la psychanalyse prennent vie de réflexions en anecdotes. A travers les liens entre les uns et les autres, les divergences ou convergences, ...
Lire la suite
« L’odyssée du Peuple Juif », le nouveau livre de Marek Halter
Dans L’odyssée du Peuple Juif – et c’est bien d’odyssée dont il s’agit lorsque l’on évoque le destin sans pareil de ce peuple plusieurs fois millénaire, Marek Halter met en lumière, au ...
Lire la suite
Rentrée littéraire : « L’oubli », le premier roman de Frederika Amalia Finkelstein
Voici le premier roman d'une jeune étudiante en philo de 23 ans qui met en scène sa génération à travers le personnage d’Alma, une jeune fille juive du 21ème siècle. Le ...
Lire la suite
« La passion d’Edith S. », le nouveau roman de Maryse
« David Ben Gourion. Les secrets de la création de
« Monsieur K », le nouveau roman de Marc Michel-Amadry
Rentrée littéraire : « Palestine 1948. Guerre d’Indépendance ou catastrophe
« La femme du gardien de zoo », le nouveau roman
« La famille Singer, l’autre exil : Londres », une réflexion
« Territoires de l’exil Juif », de David Muhlmann
« Freud à Jérusalem. La psychanalyse face au sionisme », d’Eran
« L’odyssée du Peuple Juif », le nouveau livre de Marek
Rentrée littéraire : « L’oubli », le premier roman de Frederika

Partagez vos impressions

Cet article vous intéresse ? Laissez un commentaire.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.