« Le fil rompu » de Céline Spierer : un roman pour trois générations…

Céline Spierer est née à Genève. Elle a fait des études de cinéma, a obtenu un bachelor en écriture scénaristique, et a travaillé en tant que consultante et assistante de production aux États-Unis et en Suisse. « Le fil rompu » est son premier roman.

Ce livre extrêmement dense, parfaitement documenté et précis dans lequel la petite histoire s’inscrit dans la grande Histoire restitue le vécu de trois femmes, dans trois époques différentes, entre 1912 et 2015, de la Pologne à l’Allemagne en passant par les États-Unis…

Dans ce creuset de langues et de cultures qu’ont connues les juifs errants avant, pendant et après la tourmente nazie, nous partageons donc le destin de trois femmes : Kataryna, Edith et Magda. Trois générations qui, à elles seules,  représentent trois formes de tragédie dans une formidable saga familiale, à l’ombre des guerres et des traumatismes.

Le récit, entrecoupé en différentes époques et protagonistes, est conçu de façon non itinéraire et nous fait voyager — et parfois nous perdre — dans les méandres des événements, depuis le départ précipité de Kataryna, enceinte, de Pologne vers les États-Unis, jusqu’à la vie de sa petite fille Magda, devenue l’attachante « Madame Janik » qui racontera son incroyable histoire familiale à son jeune voisin Ethan, dans les années 2015.

« Cet ouvrage nous plonge au cœur d’une fabuleuse saga ou le destin d’une famille  sort de l’ombre et délivre du silence les âmes emmurées. »

Magda, fille d’Édith, elle-même fille de Kataryna qui connut une fin tragique, a été enlevée toute petite à sa mère en Pologne dans le cadre de la lebendsborn, dans laquelle les familles allemandes adoptaient des petits enfants blonds aux yeux bleus de type aryen. Sauf que Magda était juive. Tout un processus de reconstruction a été nécessaire à la petite fille pour retrouver sa véritable identité.

Prohibition, trafic d’œuvres d’art, usurpation d’identité, désastre de la guerre entre les pogroms en Pologne et les bombardements à Dresde, histoire d’amour maternel contrarié, autant de thèmes abordés dans ce roman fleuve, portée par un style foisonnant dans les détails de la vie quotidienne comme dans les analyses des sentiments humains les plus profonds.

Le fil rompu, de Céline Spierer, aux éditions Héloïse d’Ormesson. 336 pages. 22,00€.

Incoming search terms:

  • williamsburg new york yiddish community
  • le fil rompu celine spierer
  • le fil rompu spierer
  • roman le fil rompu

Partagez vos impressions

Cet article vous intéresse ? Laissez un commentaire.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.