Et aussi sur Cultures-J.com

« Holocène 1.2. Jérusalem », par le collectif Berlin

En 2003, les belges du collectif Berlin proposent  le cycle Holocène 1, un cycle qui nous donne un regard sur des villes et leurs habitants. Jérusalem  ville hautement symbolique, fait partie de ce cycle, le conflit israélo-palestinien en étant au cœur.

holocene collectif berlin jerusalem 2Sur trois écrans situés sur scène défilent les lieux emblématiques des trois grandes religions monothéistes présentes dans la Ville Sainte – le Mur des Lamentations, la mosquée Al Aqsa, et enfin le Saint-Sépulcre, tandis qu’un orchestre vient appuyer en live les moments de tensions ressentis lors de la projection.

Dix ans après, en 2013, le collectif replante sa caméra dans le même décor, avec les mêmes interviewés. Holocène #1.2 rediffuse certaines images de 2003, et reprend le fil de la discussion. L’histoire entre Israël et les Territoires palestiniens à évolué. Le conflit reste inchangé. Depuis 2003, la barrière de sécurité est achevée – de rares attentats sont toujours à déplorer, et les implantations continuent de se développer en Judée-Samarie. Force est de constater que les différents processus de paix mis en place n’ont abouti à rien.

Chacun des intervenants ont sa propre opinion sur le conflit, opinion qu’il nous fait partager. Se succèdent devant la caméra un rabbin, un professeur de littérature, un étudiant palestinien, un habitant du camp de réfugiés de Shufat, le président d’une université palestinienne, une famille musulmane détenant les clés du Saint-Sépulcre, une victime d’attentat, un ancien soldat…

Sans prendre parti, Holocène #1.2 apporte des éléments de réponse, et laisse le public face à son propre jugement sur la complexité de la situation. Il est à la fois spectateur et témoin. Un « théâtre filmique » qui utilise les techniques du montage, du cadrage et de la transposition sur scène de dialogues de documentaire. Le tout en musique live… Une créativité captivante à découvrir dans de nombreuses villes d’Europe. Toutes les dates.

Jean-Yves DEVENDEVILLE pour Cultures-J.com.

Partagez vos impressions

Cet article vous intéresse ? Laissez un commentaire.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.