Et aussi sur Cultures-J.com

« Je préfère qu’on reste amis », dernières les 19 et 20 janvier à l’Olympia

Claudine, dite « Cloclo », quinquagénaire dynamique, tient un magasin de fleurs, La crevette rose, que nombre de clients ont trop souvent tendance à prendre pour une poissonnerie.

je prefere qu'on reste amis frederic diefenthal michele bernier laurent ruquier theatre antoine afficheSecrètement amoureuse du beau Valentin, elle décide, après cinq années d’amitié et des dizaines de vendredis soirs passés à déboucher des bouteilles, de lui déclarer enfin sa flamme. Valentin préférant une soirée intime plutôt qu’une sortie au restaurant, les deux amis vont se retrouver à La crevette rose où, l’alcool aidant, Claudine va découvrir qui est vraiment celui qu’elle pensait connaitre depuis tant d’années.

Ecrite spécialement pour Michèle Bernier, cette comédie romantique inspirée du quotidien – et sans doute du vécu de l’auteur, Laurent Ruquier, dont c’est ici la sixième pièce –, Je préfère qu’on reste amis possède tous les ingrédients pour passer une excellente soirée : deux têtes d’affiche drôles, complices et volontiers séducteurs, des décors qui font passer le spectateur de la salle de bain de Cloclo à La crevette rose – magnifique –, ou des toilettes de Valentin à sa chambre d’hôpital, le tout ponctué de chansons de Charles Trenet, France Gall, Edith Piaf, dans lesquelles Claudine tente désespérément de faire passer des messages, et qui donnent au spectacle un petit air de l’excellent Huit Femmes, de François Ozon…

A une période où tant de salles peinent à remplir, Je préfère qu’on reste amis affiche complet tous les soirs. Et l’on comprend pourquoi !

Pour ses deux dernières représentations, Je préfère qu’on reste amis occupera les planches de l’Olympia les 19 et 20 janvier 2016.

Autres articles qui pourraient vous intéresser :

« Le placard », au théâtre des Nouveautés
Personnage emblématique de Francis Veber depuis quarante ans, François Pignon est de retour sur la scène du théâtre des Nouveautés. Après avoir été incarné pour la toute première fois au cinéma ...
Lire la suite
« J’ai 2 fois 20 ans », Olivier Guedj aux Feux de la Rampe
Soyons honnêtes ! Depuis notre plus jeune âge, rendez-vous chez le dentiste rime avec cauchemar. Mais chez ce dentiste-là, ce n'est plus aux dents que vous aurez mal, mais à la mâchoire tant vous rirez. Et comme Olivier ...
Lire la suite
« Tom le Magicien » et « Cyrano de Bergerac », par Sylvie Marsaud
La troupe a choisi l'écrin du joli théâtre Michel pour présenter sa saison 2013/2014. Focus sur Tom le Magicien et Cyrano de Bergerac, deux créations 2013. "Babouchka", c'est la grand-mère en ...
Lire la suite
« Etymologiquement divertissant », par Diletta Guidi
Cette année, le rire est à la une de la 13ème Journée Européenne de la Culture Juive. Est-ce un hasard si "Gad", le prénom de l'un des humoristes juifs les ...
Lire la suite
« Instant de Vérité », de Joshua Sobol
"Cette terre est ma blessure. Une blessure qui ne se cicatrise pas. Chaque fois, avant d’arriver sur cette terre, une sorte d’immense espoir s’éveille en moi". Joshua Sobol. (Instant de ...
Lire la suite
« Opus Coeur », d’Israël Horovitz, au théâtre du Petit Hebertot
C’est un petit opus à trois séquences que nous délivre Opus cœur, la pièce de théâtre de Horovitz actuellement au théâtre du Petit Hebertot. Comme dans toutes les pièces d'Horovitz, il ...
Lire la suite
« Les uns sur les autres », affaire de famille à la Madeleine
Vingt ans après Un air de famille, en 1994, Agnès Jaoui remonte sur les planches dans Les uns sur les autres, de Léonore Confino. "A taaable ! A taaaaable !" ...
Lire la suite
« Amis publics », le premier long-métrage d’Edouard Pluvieux
Suite à l'explosion d’une usine pétrochimique, des enfants sont contaminés et contractent un cancer. Ben (Paul Bartel) fait partie des victimes. Il sait que ses jours sont comptés. Il décide d’arrêter ...
Lire la suite
« Popper », de Hanokh Levin, au théâtre Pixel
Popper, c’est plus qu’une histoire. Popper, c’est une farce moralisatrice, une comédie cynique sur le Bien et le Mal dans laquelle l'absurde et le déjanté côtoient la tragédie. Tout commence par ...
Lire la suite
Véronique Fourcaud, « divine Bernhardt » au Ranelagh
Dans le cadre atypique du foyer du théâtre Ranelagh, dont la massive cheminée, les boiseries et les lustres étincelants font plus penser à un salon cossu du siècle passé qu’à ...
Lire la suite
« Le placard », au théâtre des Nouveautés
« J’ai 2 fois 20 ans », Olivier Guedj aux Feux
« Tom le Magicien » et « Cyrano de Bergerac », par Sylvie
« Etymologiquement divertissant », par Diletta Guidi
« Instant de Vérité », de Joshua Sobol
« Opus Coeur », d’Israël Horovitz, au théâtre du Petit Hebertot
« Les uns sur les autres », affaire de famille à
« Amis publics », le premier long-métrage d’Edouard Pluvieux
« Popper », de Hanokh Levin, au théâtre Pixel
Véronique Fourcaud, « divine Bernhardt » au Ranelagh

Incoming search terms:

  • spencer tunick
  • je préfère quon reste amis

10 commentaires sur « Je préfère qu’on reste amis », dernières les 19 et 20 janvier à l’Olympia

  1. Bjr j ai vu la pièce à la télé vision hiersoir j étais seule j ai bcp rigole excellente pièce avec deux acteurs fantastiques

    Pourrais je la trouver en dvd

  2. Une piece legere mais pleine d’emotion, traitant avec humour de sujets sensibles et humains de la societe actuelle. J’ai passe un bon moment. J’aimerais juste avoir la playlist des chansons interpretees par Cloclo (Michelle Bernier) dans la piece, surtout la derniere, dans la scene ou ils dansent ensemble. Quelqu’un pourrait m’aider ?

Cet article vous intéresse ? Laissez un commentaire.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.