19 September 2018
Et aussi sur Cultures-J.com

“Kaddish pour la France”, de Juliette et Thierry Hochberg

Dans Kaddish pour la France, un dialogue s’instaure entre une jeune femme, Juliette Hochberg, et son père Thierry sur les liens entre les juifs et la France.

Juliette est touchée par les manifestations d’antisémitismes autour d’elle, ses amalgames, ainsi que l’ignorance qu’elles révèlent. Thierry lui répond.

Au fil de ces échanges épistolaires, Juliette gagne en assurance, à défaut de gagner en optimisme. Le constat d’un changement s’établit à partir de la comparaison entre la période après-guerre et l’actuelle.

Comme le suggère le titre, le livre se pose aujourd’hui la question : la France est-elle toujours un lieu de vie possible pour un juif ? Entre les attaques antisémites de plus en plus fréquentes, dans une indifférence généralisée, et une montée de la religion chez les jeunes, l’alya devient une réalité difficilement contournable. Et si à la fondation de l’Etat d’Israël, beaucoup partaient pour apporter leur pierre à l’édification du pays, la réalité actuelle est bien différente.

Juliette espère que cette situation n’est que passagère. Il faut dire que les liens se sont distendus entre sa génération et la France. Il n’y a plus cette perception de valeurs en commun, qui alors cimentait la population. Entre désir de sécurité et renouveau religieux, l’appel d’Israël se fait de plus en plus pressant, malgré les difficultés qui s’ensuivront. En effet partir est une chose, mais la réalité là-bas est différente du rêve, et peut être difficile à vivre au quotidien.

Les propos de Juliette à ce sujet ne sont pas sans faire penser d’ailleurs au film Hello goodbye, sorti en 2008.

A travers un dialogue épistolaire, Kaddish pour la France montre la difficile réalité des juifs de France, couplé d’un sentiment d’abandon.

Sophie MASSON pour Cultures-J.com.

Kaddish pour la France, de Juliette et Thierry Hochberg, aux éditions Le bord de l’eau. 128 pages. 12,00€.

Si vous désirez aller plus loin :

Alyah, d’Eliette Abécassis, aux éditions Livre de Poche. 256 pages. 6,90€.
Hello Goodbye : comment faire son alyah en 20 leçons, de Moche Gaash, aux éditions Points. 160 pages. 3,00€.
Guide pratique pour faire votre Alyah, d’Alain Lévy, aux éditions du Puits fleuri. 268 pages. 19,00€.

Partagez vos impressions

Cet article vous intéresse ? Laissez un commentaire.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.