Ad

Ari Folman, le réalisateur de l’inoubliable « Valse avec Bachir », revient avec « Où est Anne Frank ! »

Ad

Ari Folman, le réalisateur du chef d’oeuvre documentaire d’animation Valse avec Bachir, s’est lancé dans une opération délicate : réaliser un dessin animé sur Anne Frank.

Where is Anne Frank ! (Où est Anne Frank !) était en sélection officielle hors compétition cette année au Festival de Cannes.

Cette fiction, réalisée à la demande de la Fondation Anne Frank qu’il avait dans un premier temps refusé (il aurait accepté à la demande de sa grand-mère), est destinée au très jeune public.

L’histoire commence de nos jours, plus de 70 ans après la parution du journal en 1947. Kitty, l’amie imaginaire d’Anne Frank à qui est dédié le célèbre journal, prend vie dans la maison où s’étaient réfugiées Anne et sa famille, à Amsterdam, ville devenue un lieu emblématique recevant des visiteurs du monde entier.

Kitty s’échappe du journal et se lance à la recherche d’Anne Frank, accompagnée d’un ami, Peter, qui vient en aide aux réfugiés clandestins. Et alors qu’elle voit le nom d’Anne Frank écrit partout dans la ville, elle ne la trouve pas. Kitty vole alors le journal pour essayer de comprendre où elle peut se cacher. La police cherche à le récupérer.

Entre courses poursuites dans les rues où dorment les migrants, et récit de la vie d’Anne Frank, Kitty va et vient entre les deux mondes.

Ari Folman aborde à la fois la période terrible pendant laquelle Anne Frank a dû se cacher et vivre enfermée avec sa famille et leurs amis, et la question difficile du sort des réfugiés. Est-ce comparable ? Hélas, on se perd un peu au milieu des deux histoires. Malgré un très beau graphisme et une volonté de s’adresser à des enfants, l’adulte aura probablement du mal à voir où voulait en venir le réalisateur…

Sans doute Ari Folman avait-il beaucoup de mal avec son sujet, et peut-être l’a t-il tenu trop à distance.

Mais il y aussi des moments très forts. Les scènes d’Anne Frank avec sa famille sont très touchantes, et la représentation des nazis sans visage est une des forces graphiques de ce film d’animation. Ils personnifient le mal absolu.

Pour Où est Anne Frank !, Ari Folman s’est entouré de David Polonsky au dessin, illustrateur et réalisateur israélien, de Yoni Goodman au storyboard et à l’animation — dont certaines parties furent tournées en stop motion —, ainsi que d’Andy Gent, le concepteur des marionnettes des films d’animation de Wes Anderson.

Réaliser un film d’animation sur la Shoah aujourd’hui est un acte fort. Il convient d’en souligner l’importance dans une actualité difficile où les extrémistes resurgissent et où la Shoah est minimisée, voire niée.

Où est Anne Frank !, en salle à partir du 8 décembre 2021.

Pour plus de cinéma israélien, consultez également le site Falafel Cinéma, administré par notre contributrice Yaël Yermia.

Si vous désirez en savoir plus :

Anne Frank, de Clémentine Baron et Nuno Alves Rodrigues, aux éditions Quelle Histoire. 40 pages. 5,00€.
Le journal d’Anne Frank, d’Anne Frank, aux éditions Livre de Poche. 368 pages. 7,20€.
Le Journal d’Anne Frank (roman graphique, édition souple), d’Ari Folman et David Polonsky, aux éditions Calmann-Lévy. 162 pages. 12,00€.
Où est Anne Frank !, d’Ari Folman, David Polonsky et Lena Guberman, aux éditions Calmann-Lévy. 160 pages. 18,00€.
Une maison sur l’eau, d’Emuna Elon, aux éditions Albin Michel. 336 pages. 21,90€.

Partagez vos impressions

Cet article vous intéresse ? Laissez un commentaire.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.