17 July 2019
Et aussi sur Cultures-J.com

« Pour une politique de la transmission », le nouveau livre de Michaël Bar-Zvi

Merci à Michaël Bar-Zvi d’avoir écrit Pour une politique de la transmission !

pour une politique de la trabsmission michael bar zviEn effet il commence par ces mots : « Il est des livres que l’on souhaiterait ne jamais avoir à écrire, comme il y a des causes que l’on aimerait ne jamais avoir à défendre. » Et si il est déplorable qu’il ait du prendre la plume pour défendre le sionisme face à la cécité de trop nombreux contemporains, il reste que le livre est un bijou, et nous ne pouvons que souhaiter qu’il soit lu par le plus grand nombre.

L’écriture est claire et accessible. En 150 pages, Pour une politique de la transmission démontre l’inanité de l’anti-sionisme et rappelle le danger de l’oubli des racines de la France. Pour cela le livre nous plonge dans la transmission consciente et inconsciente du judaïsme. Il retrace ainsi les différentes étapes traversées par le peuple Juif d’Abraham jusqu’aux communautés juives du 20ème siècle.

Il montre aussi d’une part à quel point Jérusalem fut désirée durant ce long exil, et d’autre part ce qui fit qu’elle ne put être oubliée.

Puis l’auteur affronte le choc que constitua la Shoah dans cette transmission.

L’écriture est agréable. S’il n’y a pas un mot de trop, il n’en manque aucun non plus. Si l’histoire est vue essentiellement du côté du peuple Juif pour expliquer les racines de leur retour en Israël, un chapitre parle de l’anti-sionisme. Il ne faut cependant pas oublier du reste que cet angle est déjà traité dans le précédent livre de l’auteur, paru aussi aux éditions les provinciales, Israël et la France, l’alliance égarée. Les deux ouvrages se complètent.

Pour revenir à celui-ci, il est intéressant tant pour ses réflexions sur la question sioniste que pour sa vulgarisation de cette tradition qui, siècle après siècle, a permis ce retour sur cette Terre promise il y a longtemps aux Patriarches.

Le récit est émaillé de citations et renvoie à tant d’auteurs et de figures célèbres qu’il n’est malheureusement pas possible de les citer tous. Juste pour donner une idée de leur diversité, nommons entre autre Yehuda Hanassi ou Franz Kafka.

Même si l’auteur a raison de penser qu’il est dommage de devoir encore défendre le lien entre le Peuple Juif et sa Terre, ce livre n’en demeure pas moins actuel et incontournable.

Sophie MASSON pour Cultures-J.com.

Pour une politique de la transmission. Réflexions sur la question sioniste, de Michaël Bar-Zvi, aux éditions Les Provinciales. 148 pages. 15,00€.

Partagez vos impressions

Cet article vous intéresse ? Laissez un commentaire.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.